19/11/2014

Le BEAUJOLAIS NOUVEAU et les VIEILLES VIGNES de QUINCIE-EN-BEAUJOLAIS : plus que quelques heures à attendre !

 

Beaujolais-Quincié-Berthelot-cave.jpg

Vignobles, cépages et vins :

 

Le beaujolais nouveau va arriver ...

et les "Vieilles Vignes" de Quincié aussi

Le vin Beaujolais autrement ! Nos amis Annie et Jean Berthelot accompagneront Claudette et Patrick Verchère à Meeffe (commune de Wasseiges, Province de Liège) le samedi 29 novembre 2014, de 14 à 19h30, pour vous faire déguster gratuitement leurs meilleurs vins.

Fin octobre 2011, Anne et moi avons revécu le bonheur de traverser le Beaujolais et d'y découvrir en cette saison le plus escarpé des vignobles de France enchanté par le chatoiement de ses couleurs d'automne. Quel plaisir pour les yeux ! Et pour les sens aussi ! (La Revue du Vin de France ne l'a-t'il pas sublimé en le qualifiant du "plus sensuel des vignobles" ?

Cette région produit tant de vin que Léon Daudet (Oui, le fils d'Alphonse, des "Lettres de mon moulin" !)  en a stigmatisé l'abondance dans cette note humoristique :

"Lyon, capitale de la cuisine française, est parcourue en dehors de la Saône et du Rhône, par un troisième fleuve, celui du vin rouge, le Beaujolais, qui n'est jamais limoneux ou à sec."

Une des caractéristiques essentielles des vins du Beaujolais, c'est qu'ils sont élaborés à partir des raisins d'un seul et même cépage, rarement utilisé ailleurs pour obtenir du vin rouge : le gamay noir à jus blanc. Ce cépage fruité et juteux se prête particulièrement bien à la fameuse "méthode beaujolaise" de vinification, un technique locale probablement unique au monde qui se caractérise notamment par la macération carbonique de grappes entières, donc à cueillir manuellement.

Compte tenu de l'escarpement des côteaux (pour plus de la moitié du vignoble, la pente dépasse 20% !) et de la forte densité de plantation, le travail dans les vignes n'est pratiquement pas mécanisable et implique beaucoup de main-d'oeuvre. Quant aux vendanges, elles restent entièrement faites à la main. Il s'agit là de cueillir du raisin bien mûr et d'en garder le grain intact jusqu'au cuvage.

En appellations régionales, on trouve du Beaujolais qualifié officieusement de "tout court", et du Beaujolais-villages AOC. Pour cette seconde appellation, le nom de beaujolais est associé à celui de communes énumérées dans un vieux décret républicain de 1937.

Le vin du Beaujolais, c'est aussi 10 crus liés à des terroirs remarquables : Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié, Saint-Amour (La vente de ce dernier explose chaque année  à la mi-février, pour la fête de Saint-Valentin ! Mais il n'a pas la distinction bien établie d'un Moulin-à-vent par exemple.)

Quoi qu'il en soit, ces aires de productions sont assez restreintes et plutôt réservées aux connaisseurs. La grande vedette médiatique des vins du beaujolais, c'est bien sûr le vin de primeur le plus populaire au monde : le BEAUJOLAIS NOUVEAU.

Parmi les vins de primeur, l'arrivée du BEAUJOLAIS NOUVEAU sur le marché s'est élévée en une soixantaine d'années au rang d'un véritable rite populaire de dégustation qui a pris au fil des ans une dimension internationale stupéfiante.

S'il est indubitable que cet engouement du public doit beaucoup aux techniques de marketing bien concertées et affinées pendant des décennies - avec les vicissitudes que l'on devine pour la qualité du produit -, il faut bien reconnaître que nous sommes majoritaires ici en Belgique à souscrire au moins une fois chaque année à ce rite dégustatif ... histoire de ne pas outrager Bacchus et notre part de culture française. Dès le troisième jeudi du mois de novembre, toutes les adresses gourmandes des grandes capitales affichent à l'unisson : "Le Beaujolais nouveau est arrivé !".

 

 

Autrement dit, en 2014, c'est aujourd'hui 20 novembre à minuit que nous retrouverons ce vin jeune, léger et fruité dans tous les commerces et les restaurants, et qu'il sera difficile d'échapper à la tradition.

Ni Anne, ni moi ne nous déroberons à cet usage convivial partagé avec nos amis. Néanmoins, la qualité de ce vin primeur pour lequel la demande commerciale explose en même temps que l'offre laisse trop souvent à désirer. Et, il faut bien le dire, l'étiquette d'une bouteille n'est pas nécessairement la garantie d'un produit bien typé. Le vin nouveau du Beaujolais est un phénomène éphémère dont le véritable plaisir de le consommer dépend bien plus du savoir-faire de vignerons chevronnés que des mécanismes du marketing et de la normalisation par les coopératives.

_DSC0434.JPG 

Direction Quincié

De Belleville sur la Saône, nous remontons vers le mont Brouilly par la route qui conduit  à Beaujeu.  Nous quittons cette route après Cercié, en direction de Quincié-en-Beaujolais. L'activité essentiellement viticole de ce petit village de près de 1200 habitants repose sur trois AOC : Beaujolais - Beaujolais-villages - Brouilly. Là et aux alentours subsiste encore une petite poignée de vignerons d'une race pour qui tradition, savoir-faire et travail bien fait prévalent sur les dérives modernisantes et des considérations commerciales fort soucieuses de promotionner le nom d'un produit plutôt que sa qualité authentique. Parmi ces vignerons qui ont travaillé avec passion, compétence et opiniâtreté, j'épingle les familles Pivot* et Berthelot.

 

   

Oui, Bernard Pivot, le célébre journaliste et critique littéraire de la télévison française ("Apostrophes", "Bouillon de cultures"), par ailleurs père de la redoutable "dictée" qui porte son nom et membre de l'Académie Goncourt (2004), appartient à cette famille. Et ce n'est certes pas par hasard que cet enfant du pays a publié un "Dictionnaire amoureux du Vin" (paru chez Plon, en 2006).

 

 

Annie et Jean Berthelot sont les propriétaires du domaine de Romarand, admirablement installé sur les hauteurs de Quincié. Leurs vignes dominent à l'arrière des imposantes bâtisses du domaine. Certaines ont plus de 130 ans d'âge et sont la fierté de ce sympathique couple "quinciaton" (merci Bernard!) aujourd'hui à la retraite qui s'est battu pendant des décennies pour protéger ce merveilleux patrimoine végétal qui leur permet de produire leur meilleur vin (à mon avis, d'ailleurs très partagé).

_DSC0416.JPG

Jean Berthelot, propriétaire du domaine de Romarand, à Quincié-en-Beaujolais.

Robuste septuagénaire à l'oeil pétillant, toujours "bon pied, bon oeil et ... bonne fourchette" qui a fait honneur au métier de producteur-viticulteur de son terroir. Aujourd'hui, avec Claudette et Patrick Verchère, c'est une génération plus jeune qui  a pris en charge de perpétuer les valeurs de leurs aînés.

 

Ces deux personnages attachants, Anne avait fait leur connaissance à l'occasion d'un séjour en chambres d'hôtes il y a 18 ans déjà. Quant à moi, cela fait déjà aussi 13 ans que je les admire pour leur travail intelligent, que j'apprécie leur courage, leur volonté assumée d'indépendance, leur gentillesse, leur art de vivre ... et leurs vins plaisants, sains et soignés. Si vous voulez loger au Romarand, nos vignerons vous accueilleront avec plaisir. Des quatre chambres d'hôtes coquettes et confortables à la grande table d'hôtes accueillante, il n'y a que quelques pas d'autant plus rapidement franchis que les odeurs parfumées de la cuisine sont irrésistibles. Annie est un cordon bleu hors-pair. Quant à Jean, dès qu'il aura quitté ses vignes ou son potager à la tombée du jour, il viendra vous retrouver devant le grand feu ouvert de la salle à manger et vous proposer de déguster ses vins étonnants, les plus jeunes servis selon la tradition dans l'emblématique "pot lyonnais" à gros fond (là-bas, on dit "gros cul", sans grossièreté !) de 46 cl servi dans les "bouchons". (Les "bouchons" sont ces petits restaurants typiques de la région lyonnaise où l'on peut consommer des plats locaux populaires comme les quenelles ou la cervelle de canut.)

 

Le traditionnel pot lyonnais, d'une contenance spécifique de 46 cl !

 

Annie et Jean Berthelot viendront un nouvelle fois en Belgique cette année, pour vous faire goûter les vins auxquels ils ont consacré l'essentiel de leur vie. Ce sont deux amoureux sincères de la Nature et, aux côtés de leurs dynamiques successeurs Claudine et Patrick Verdère, ils seront si heureux de vous rencontrer à la ferme du moulin  de Meeffe, le 28 novembre prochain.

_DSC0377.JPG

_DSC0408.JPG

_DSC0368.JPG

_DSC0403.JPG

_DSC0393.JPG

Bien cordialement vôtre,

José

19/10/2014

QUINOA : de l'exotisme au végétarisme ... Et pourquoi pas une culture locale ?

RTBF-J&L-quinoa-josé.PNG

BOUTON VIDEO.jpg

 

 _DSC0114.JPG  chénopode quinoa.jpg

DSC_0237 Chénopode quinoa.JPG

_DSC0130 chénopode quinoa.JPG

 

 

08/10/2014

Le tout nouveau GAULT & MILLAU VERT 2015 et les LEGUMES ANCIENS

JDP-Gault&Millau-Anne&José.png

16/09/2014

9ème Fête de la tomate et des légumes anciens à Haverskerque : 14 septembre 2014

 

 

La plus prestigieuse, le plus conviviale, la plus familiale des fêtes de la tomate vient de vivre sa neuvième édition. Avec un espace d'exposition presque doublé cette année, on doit se réjouir de la faveur croissante que cet événement du deuxième week-end de septembre suscite dans le public. Et on vient de loin pour vivre cette journée extraordinaire organisée par l'association "Des Paysages, des Jardins et des Hommes", parce que Chantal, Bertrand et toute leur équipe de bénévoles se coupent en quatre pour vous faire vivre une journée extraordinairement sympa  ...  La petite commune de la Lys (Nord/Nord-Pas-de-Calais) peut à juste titre s'enorgueillir de cet événement annuel qui lui donne une visibilité internationale du meilleur aloi. Bravo les Ch'tis ... on vous admire et on vous aime!

 _DSC0447.JPG

 _DSC0449.JPG

 

_DSC0451.JPG

_DSC0452.JPG

_DSC0453.JPG

_DSC0454.JPG

_DSC0457.JPG

_DSC0459.JPG

_DSC0464.JPG

_DSC0466.JPG

_DSC0467.JPG

_DSC0470.JPG

_DSC0472.JPG

_DSC0473.JPG

_DSC0476.JPG

_DSC0481.JPG

_DSC0482.JPG

_DSC0491.JPG

_DSC0492.JPG

_DSC0499.JPG

_DSC0500.JPG

_DSC0501.JPG

_DSC0502.JPG

_DSC0503.JPG

_DSC0504.JPG

_DSC0505.JPG

_DSC0507.JPG

_DSC0508.JPG

_DSC0510.JPG

_DSC0511.JPG

_DSC0512.JPG

_DSC0513.JPG

_DSC0514.JPG

_DSC0515.JPG

_DSC0516.JPG

_DSC0517.JPG

_DSC0519.JPG

_DSC0520.JPG

_DSC0521.JPG

_DSC0524.JPG

_DSC0525.JPG

_DSC0531.JPG

_DSC0532.JPG

_DSC0536.JPG

_DSC0537.JPG

_DSC0541.JPG

_DSC0543.JPG 

_DSC0547.JPG

_DSC0548.JPG

_DSC0549.JPG

_DSC0551.JPG

_DSC0571.JPG

_DSC0572.JPG

_DSC0575.JPG

_DSC0576.JPG

_DSC0577.JPG

_DSC0582.JPG

_DSC0583.JPG

_DSC0584.JPG

_DSC0591.JPG

_DSC0593.JPG

_DSC0594.JPG

_DSC0597.JPG

_DSC0598.JPG

_DSC0602.JPG

_DSC0600.JPG

_DSC0611.JPG

_DSC0614.JPG

_DSC0615.JPG

_DSC0616.JPG

_DSC0617.JPG

_DSC0619.JPG

_DSC0620.JPG

_DSC0621.JPG

_DSC0622.JPG

_DSC0623.JPG

_DSC0624.JPG

_DSC0625.JPG

_DSC0629.JPG

_DSC0639.JPG 

_DSC0641.JPG

_DSC0660.JPG

_DSC0666.JPG

_DSC0678.JPG

_DSC0679.JPG

_DSC0681.JPG

_DSC0686.JPG

_DSC0697.JPG

_DSC0688.JPG

_DSC0693.JPG

_DSC0585.JPG

 

 

 

 

 

 

09/09/2014

Ateliers de jardinage potager bio pour tous : nouvelle session dès le 13 septembre 2014

Arroche rouge (graines).JPG

 des ateliers et formations au jardinage potager bio  POUR TOUS à Bruxelles !

 

Atelier d'ouverture : 13 septembre 2014

Comment et pourquoi récolter ses graines potagères

 

Un nouvelle session d'ateliers de jardinage à la Ferme Nos Pilifs débute ce samedi 13 septembre 2014 par un atelier de récolte de graines potagères. Chacun pourra y apprendre pourquoi et comment faire ces gestes simples qui perpétuent la vie des variétés potagères anciennes ... menacées de disparition par celles du commerce !

 

  • samedi 13 septembre 2014, de 14 à 16 heures

(FERME NOS PILIFS - salle de conférence)

Pourquoi et comment récolter ses graines potagères

 samedi 27 septembre 2014, de 14 à 16 heures 

(FERME NOS PILIFS - salle de conférence)

Les petits travaux utiles au potager en automne

  • samedi 25 octobre 2014, de 14 à 16 heures

(FERME NOS PILIFS - salle de conférence)

La culture et cuisine des légumes anciens à tubercules

  • samedi  15 novembre 2014, de 14 à 16 heures 

(FERME NOS PILIFS - salle de conférence)

Préparation du potager pour bien passer l'hiver

 

Dès le samedi 13 SEPTEMBRE 2014, nous vous proposons une nouvelle session de petites formations « pas-à-pas » amusantes et pratiques. Pour pouvoir y participer, il faut s’inscrire préalablement (par e-mail à l'adresse renseignée plus bas) ou contacter la Ferme nos Pilifs par téléphone ou au comptoir de la jardinerie à l’occasion d’un de vos passages.

La convivialité est une des composantes du succès de ces formations. Pour préserver cette ambiance, les disponibilités sont strictement limitées à 36 participants par atelier. Si vous voulez être des nôtres, il est donc important de réserver le plus rapidement possible votre place aux ateliers qui vous intéressent. (Il n’est pas obligatoire de vous inscrire pour tout le programme; vous pouvez choisir uniquement les thèmes qui vous intéressent.)

_DSC0172 Nos Pilifs-cour centrale.jpg

  Comment participer vous aussi ?

 

C’est quand ?

Les différentes dates sont communiquées dans le calendrier ci-avant. Tous les ateliers débutent à 14 h et se terminent vers 16h. Le conférencier se tient ensuite à votre disposition pour les questions-réponses jusque 16h30.

C’est où ?

Rendez-vous au centre de la cour de la Ferme Nos Pilifs , 347, Trasserweg à 1120 Bruxelles (Neder-over-Hembeek)

 C’est combien ?

Le prix de chaque atelier est fixé à 10 €uros  par personne. Outre votre accès à l’animation et des sachets de graines offertes aux participants par les Jardins de Pomone, votre inscription vous donne droit à un BON D’ACHAT de 5 €uros valable 2 ans à la jardinerie de la Ferme Nos Pilifs. (Ce bon d’achat vous est remis personnellement juste avant l’atelier auquel vous êtes inscrit.)

 Comment s'inscrire ?

Uniquement via l’adresse mail :

 jardinerie@pilifs.be

 Infos complémentaires ?

Contactez-nous au 02 262 11 06. Nous vous renseignerons avec plaisir.

 

 _DSC0926 cours jardinage Nos Pilifs.JPG

04/09/2014

FERME NOS PILIFS : malgré une météo maussade, une FETE DE LA TOMATE qui a soulevé de bonheur le coeur des visiteurs et des exposants. C'était une première; et on peut déjà vous promettre une 2ème édition de cet événement en 2015

 

 

 

 

_DSC0191.JPG

FNP Fête de la tomate - RTBF-José Veys.jpg

_DSC0253.JPG

_DSC0183.JPG

_DSC0234.JPG

_DSC0235.JPG

_DSC0181.JPG

_DSC0180.JPG

_DSC0179.JPG

_DSC0178.JPG

_DSC0161.JPG

_DSC0180.JPG

_DSC0182.JPG

_DSC0262.JPG

_DSC0265.JPG

_DSC0269.JPG

_DSC0247.JPG

_DSC0286.JPG

_DSC0287.JPG

_DSC0288.JPG

_DSC0310.JPG

_DSC0317.JPG

_DSC0252.JPG

_DSC0332.JPG

_DSC0339.JPG

_DSC0217.JPG

_DSC0203.JPG

_DSC0187.JPG

_DSC0170.JPG

28/08/2014

Rendez-vous au TOMATOBAR ...

 

 

P1080390 tomates (panier de)+++(c).JPG

 

 

Communiqué de presse – Ferme Nos Pilifs ASBL :

La Fête de la Tomate à la Ferme Nos Pilifs Samedi 30 et dimanche 31 août 2014

1ère grande Fête de la tomate et légumes anciens  en région bruxelloise

L’incroyable diversité de la tomate vous sera exposée pour le plus grand plaisir de vos yeux et surtout de vos papilles car ce jour là non seulement vous pourrez admirer de nombreuses tomates mais vous pourrez également les déguster. Un weekend pour les passionnés du jardin, un rendez-vous FAMILIAL, DE RENCONTRES, D’ECHANGES, DE PARTAGE ET DE DIVERSITE Principaux stands et animations:

Plus de 25 stands dont ceux de  

Nombreux collectionneurs de tomates belges et français

Grainetiers (Semailles) 

Libraire gastronomique (Librairie Toqué),

Les Maîtres maraîchers bruxellois

CTH - Centre Technique Horticole de Gembloux

Les Jardins de Pomone asbl

Belgappétit asbl

Nature & Progrès asbl

Des paysages, des Jardins et des Hommes (France)

Peintre nature

Apiculteur (Xavier Renotte),

Producteur d’insectes (Littlefood)…

 

Invité d’honneur de l’évènement :

Mr Victor Renaud, auteur de nombreux ouvrages en matière de jardinage potager.

 

Dégustations et ventes de nombreuses variétés de tomates (Beegreen, Epicerie et Atelier bio de la Ferme) et « Tomato bar »

Animations sur les soins à apporter aux tomates et techniques de récolte de graines

Recettes et astuces culinaires pour les gourmands et cuisiniers en recherche d'idées (Belgappétit)

Des plats « Spécial Tomate » proposés par l’Estaminet de la Ferme.

Visites des différents potagers didactiques de la Ferme.

Animations pour enfants : atelier semis, château gonflable, jeux en bois, sculptures de légumes, accès aux différents espaces "animaux de la ferme", excursion en carriole avec les chevaux Marco &  Polka dans le parc.

Résultats du concours culinaire « Cuisiner la tomate autrement »; en présence de chefs-coqs renommés et d'un photographe culinaire spécialisé.

Et bien d’autres animations à découvrir le jour même dans une ambiance festive et musicale.

 

DE LA TOMATE ANCIENNE AUX LEGUMES ANCIENS, IL N’Y A QU’UN PAS!

 

En pratique :

 

Adresse : La Ferme Nos Pilifs

 

Trassersweg 347 1120 BRUXELLES

 

Entrée gratuite

 

Evènement sponsorisé par

Ecostyle, DCM, Solvay et la Banque Triodos

 

Personnes de contact : Raphael Carette et Jean Nicolas Arnould

 

tomate@pilifs.be - 02/2621106

  

fete_tomate_2014_signature_email_120.jpg