31/01/2008

Cuisine indienne: Sabudana vada au chutney de coriandre

20080131 001

 

Communiquer par blogs interposés, c’est évidemment dans l’air du temps. On pourrait croire que les courants d’empathie qui s’installent entre blogueuses et blogueurs soient généralement assez convenus et superficiels. Ok, on y échappe pas toujours vraiment, mais …

Depuis que ce blog existe (soit depuis le dernier congé de la Toussaint), Anne et moi avons fait la connaissance de tant de gens – répartis sur cinq continents - à la personnalité si  attachante,  originale et passionnée qu’entretenir des relations avec eux est devenu une nouvelle part de notre bonheur de vivre. Ceux-là se reconnaîtront sans qu’il soit besoin de les citer ici. Nous tenons à les remercier de leur gentillesse, de leur fidélité,  aussi pour la part essentielle qu’ils prennent dans la lutte contre la  « malbouffe » que l’agrobusiness tente toujours  de nous imposer contre notre gré et à notre insu. Grâce à eux, beaucoup de consommateurs osent aujourd’hui dire NON à certains modes de consommation. Et c’est fort bien !!!

Certains de ces fidèles blogonautes resteront sans doute toujours sans visages. D’autres, favorisés par la proximité géographique, ont tenu à nous rencontrer personnellement. De l’empathie à la sympathie, de la sympathie à l’amitié profonde et sincère, les pas sont si vite et si irrationnellement franchis lorsqu’on se découvre des « atomes crochus » !

C’est précisément ce qui c’est passé après notre rencontre avec Apolina.

Apolina est indienne et vit en Belgique. Nous correspondions depuis un certain temps déjà, lorsqu’elle nous a proposé d’aller faire avec elle, un dimanche matin, le marché des produits asiatiques qu’elle utilise pour sa cuisine familiale.

Nous n’oublierons jamais ces emplettes exotiques ! Nous qui pensions savoir bien des choses au sujet des épices et des légumes asiatiques !? Mais ce jour là, notre horizon c’est subitement et fabuleusement élargi. Et nous sommes revenus à la maison les bras chargés d’ingrédients insolites dont nous ne savions pas  trop comment les utiliser judicieusement.

Rien de grave ! Apolina est un guide éclairé et a la patience d’un ange. Et nous avons pu la convaincre – malgré sa modestie naturelle - de se laisser présenter sur ce blog et d’y partager avec vous quelques recettes indiennes simples, saines et authentiques.

Voici une première petite recette, facile à réaliser, et «last but not least», que les enfants apprécient énormément. Il s’agit d’un plat  traditionnel  de l’État du Maharashtrâ (à l’ouest du Deccan, avec comme capitale Mumbai, ex-Bombay, dont le territoire équivaut en superficie à plus de la moitié de celui de la France ou à dix fois celui de la Belgique !) d’où Apolina est originaire.

inter

Sabudana vada (Boulettes épicées au tapioca)

Ingrédients

Quantités pour +/- 12 boulettes 

(pour 4 personnes en entrée, pour 2 personnes en plat)

4 c. à S. de tapioca (ou perle de sago = sabudana)

Eau froide

2 pommes de terre moyennes (cuites à l'eau, pelées et écrasées à la fourchette)

2 piments verts égrainés et coupés fins

1 c.à S. de gingembre râpé

½ c.à c. de sel (ou plus, selon votre goût)

1 c.à c. de graines de cumin

2 c.à S. de cacahuètes hachées grossièrement

Huile d’arachide


 

20080130 Apolina P1010596

 Préparation

La veille, versez le tapioca dans un bol et couvrez-le d’eau froide pour le faire gonfler pendant une demi-heure au moins.

Égouttez ensuite le tapioca pendant toute la nuit.

Le jour-même, mélangez tous les autres ingrédients (sauf l'huile).

A l’aide du mélange obtenu, façonner de petites boulettes aplaties (un peu comme des hamburgers, mais en plus petit).

A l’aide du mélange obtenu, façonner de petites boulettes aplaties (un peu comme des hamburgers, mais plus petits).

Dans une poêle, faites chauffez 2 à 3 c.à s. d’huile d’arachide, déposez les vadas et faites en dorer doucement les deux faces.

 

Les vadas s’accompagnent de chutney. Apolina propose d’utiliser un chutney à de coriandre ou un chutney de mangue.

Voici la recette du chutney de coriandre, plante  aromatique présentée dans notre précédent billet.


20080130 Apolina P1010598

 
20080130 Apolina P1010600

 

Chutney de coriandre

Certain(e)s d’entre nous seront sans doute étonné(es) de la dénomination « Chutney » utilisée par Apolina pour qualifier la sauce fraîche dont elle nous propose la recette. En effet, selon la conception britannique du « chutney », les occidentaux considèrent majoritairement et erronément qu’il s’agit d’ un produit épicé aigre-doux et confituré. Ce sens est beaucoup trop restrictif dans la véritable cuisine indienne, et cette sauce fraîche mérite sa qualification de « chutney à la coriandre ». 

1 tasse de coriandre ciselée

2 c. à c. de yogourt nature

1 c. à s. de sucre de canne Muscovado (non raffiné)

½ oignon

2 c. à c. de jus de citron (vert de préférence)

2-3 piments

Sel

Mixer le tout. C’est  (déjà) prêt !
 

Merci Apolina. On t’embrasse … et on attend la suite !

 
Anne & José
20080131 004

 
 

19:53 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : coriandre, recettes

Commentaires

J'aime beaucoup ta recette pleine de saveurs. Je la mets de côté dans mes favoris !

Écrit par : Clémence | 31/01/2008

Répondre à ce commentaire

Merci Anne & José

C’est un honneur de participer à votre blog. Je vous remercie de m’en donner l’opportunité.

Je suis contente de partager cette recette facile et délicieuse que vous ne trouverez malheureusement pas dans un restaurant indien.

Si les lecteurs ont des questions, j’y répondrai volontiers.

Je vous embrasse

Écrit par : Apolina | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

Vendu, j'essaie la semaine prochaine! Et je vous donne des nouvelles!
Merci!

Écrit par : sophie | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

Ca a l'air très bon!

Écrit par : Claire | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

Bien évidemment que je suis rempli d'admiration devant cette recette.
Elle m'interpelle car ce que l'on appelle la cuisine "fusion" a fait et fait toujours fureur dans maints restaurants
gastronomiques. Je devrais plutôt dire qu'ils font des dégâts plutôt que fureur mais bon c'est un avis perso.
J'ai souvent constaté que certains chefs ajoutant un produit "exotique" ou en appelant l'un de leur plat dim sum de perlimpimin pensaient maîtriser la cuisine "fusion", mon dieu quelle erreur ! (toujours selon moi). Si j'en reviens à la recette d'Apolina qui nous présente une recette indienne, je m'aperçois que moi (belge à 150 %), j'utilise aussi du tapioca, des pommes de terre, de la coriandre, etc,... Et bien, peut-être que cette recette typiquement indienne est l'essence même de la cuisine "fusion". Mais une fois encore cela n'est qu'un avis personnel.
Je voudrais profiter de ce message pour vous remercier vous, Anne et José, de tenir ce blog où on apprend tout simplement. Chaque fois que je le consulte, je me sens un peu plus riche.
Amitiés

Écrit par : Philou | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

Elle me tente énormément cette recette originale et toute simple donnée avec beaucoup de gentilesse par Apolina.
Merci à vous de l'avoir partagée.

Écrit par : MTV | 02/02/2008

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup à Apolina de nous faire part de sa recette et à vous deux pour l'avoir publiée sur votre blog.
A tester au plus vite car elle me tente beaucoup.
Bisous à vous deux.

Écrit par : Marielle | 02/02/2008

Répondre à ce commentaire

Une recette de plus à essayer dès que possible ! Merci à vous deux et à apolina !

Écrit par : lalita | 04/02/2008

Répondre à ce commentaire

C'est très tentant!

Écrit par : Mark | 04/02/2008

Répondre à ce commentaire

Sans gluten. Je prends !!

Écrit par : gourmandises et gluten free | 10/02/2008

Répondre à ce commentaire

sans gluten. Je prends !!!

Écrit par : gourmandises et gluten free | 10/02/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.