01/04/2008

SUREAU (suite): Les recettes surprenantes de Fabienne

Sureau yèble (Sambucus ebulus) (agaclar.net)

Les meilleures recettes de Fabienne avec le sureau

 

Le sureau : je lui consacrais un billet à votre intention il y a quelques jours!

Fabienne, du beau blog de cuisine Alice au Pays des Saveursnous y avait laissé un commentaire remarquable à propos de cette plante et de ses baies, en proposant même des liens vers ses recettes. Plusieurs blogonautes auront regretté que ces liens n'étaient pas actifs.  

Comme ces surprenantes recettes de Fabienne méritent vraiment d'être mieux connues, je vous propose de les découvrir directement à partir des liens actifs ci-après.

Petits flancs à la rhubarbe et fleurs de sureau

http://savoureusesaveur.canalblog.com/archives/2007/05/22/5031000.html

Petite crêpe à la fleur de sureau sur coulis d'orange

http://savoureusesaveur.canalblog.com/archives/2007/05/23/5047119.html

Gelée de sureau épicée

http://savoureusesaveur.canalblog.com/archives/gelees_et_confitures/index.html

Ketchup aux baies de sureau

http://savoureusesaveur.canalblog.com/archives/2007/08/21/5942237.html 

Comme Fabienne, je ne saurais assez vous dire l'enthousiasme que j'éprouve à retrouver chaque saison, d'abord les fleurs, puis les tiges (jeunes et vertes, épluchées à l'économe jusqu'à la moëlle, les tiges se préparent et se consomment comme des asperges!), et enfin les baies de sureau dans mon assiette. Et nous savons que vous serez forcément nombreux à partager cet enthousiasme. Mais attention ! L'engouement est une vertu bien sympathique et positive qui ne doit pas se départir d'un peu de connaissances et de beaucoup de prudence. Deux conseils donc :

1° - Si vous n'avez pas de sureau dans votre jardin, vous devrez le récolter ailleurs que sur les bords de la route. Les résidus d'échappement des automobiles ne sont pas des vitamines.

2° - Fabienne et moi parlons expressément du sureau noir (Sambucus nigra). Il ne faut pas le confondre avec une autre espèce indigène,  le sureau yèble ou petit sureau (Sambucus ebulus). La différenciation est aisée : le sureau noir est un arbrisseau qui peut atteindre 4-5 m de haut, tandis que le sureau yèble est une plante herbacée (qui ne forme pas de bois) et dont la taille n'excède pas 2 m de hauteur.  D'odeur peu agréable, le sureau yèble n'est pourtant pas vraiment toxique, mais ses propriétés provoquent des réactions vomitives indésirables chez de nombreuses personnes.

En cuisine, utilisez exclusivement le sureau noir, bien identifié !

Bien chlorophyllement vôtre,

José

11:22 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

cet article tombe à point nommé, je parlais de sureau avec des amis qui me vantaient la confiture faite avec ces petites baies.
C'est donc un grand plaisir de découvrir toutes ces recettes et explications qui vont m'être utiles.
Un grand merci, amitiés,

Écrit par : Marie-France | 01/04/2008

Répondre à ce commentaire

oh la la mais je rougis... c'est super gnetil à vous de faire ces liens et de parler de mon blog en ces termes. Je passerai chez vous bientôt si vous accepter de m'ouvrir les grilles de vos jardins magiques. Merci mille fois.
Amitiés

Écrit par : fabienne | 01/04/2008

Répondre à ce commentaire

Tu expliques là ma crainte d'aller cueillir du sureau dans la campagne ! On m'avait bien parlé de ces deux sortes de sureaux. Donc, je n'irai en cueillir que quand un "spécialiste" m'aura aidé à reconnaître le bon !

Écrit par : lalita | 01/04/2008

Répondre à ce commentaire

petit coucou,
un petit clin d'oeil au jardin, cadeau !!!
belle journée
bisous

Écrit par : nanny | 02/04/2008

Répondre à ce commentaire

Hé bien, en voilà un bien beau blog sur lequel je viens de tomber! Je vois que nous avons des centres d'intérêt communs! C'est sûr, je reviendrai par là! En plus j'ai un lien particulier avec la Belgique puisque mon compagnon est Belge ;)

Écrit par : Botacook | 02/04/2008

Répondre à ce commentaire

C'est Fabienne qui m'a donné envie de me pencher sur le sujet.. En plus elle congèle pour la déco des plats d'hiver ! Un peu inquiète l'an passé, je me sens plus aguerrie depuis la fin de l'été dernier pour cuillir le bon sureau (c'était ma crainte...), à suivre cet été !

Écrit par : Tiuscha | 05/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.