09/04/2008

Plantes aromatiques : la LIVÈCHE

20080407 023
En ce mois d'avril, les jeunes pousses de la livèche, au feuillage encore un peu rougeâtre, sont particulièrement délicieuses. 

 

La livèche (Levisticum officinale, Koch)

Famille des apiacées (ombellifères)

Synonymes français :

Ache des montagnes, Céleri bâtard, Céleri de montagne, Céleri perpétuel, Herbe à maggi...

Il s'agit d'une plante vivace qui ressemble à un grand céleri dont les hampes florales, fortes et creuses peuvent parfois atteindre plus de 2 mètres. (Le feuillage proprement dit ne dépasse généralement pas le mètre de hauteur.)

Toutes les parties de la plante (feuilles, tiges, fleurs, graines, racines) répandent une puissante odeur de céleri.  Sauf pour ses racines, il ne faut cependant pas considérer la livèche comme un légume, mais plutôt comme une plante aromatique.

En Suisse, on appelle volontiers la livèche "herbe à maggi", du nom des petits cubes aromatisés et salés de marque Maggi vendus depuis longtemps dans le commerce. Ce produit industriel doit en effet son goût dominant à la livèche déshydratée qu'il contient.

De même, le "sel de céleri" du commerce, est en fait le plus souvent du sel de cuisine aromatisé par mélange avec des graines de livèche. Ces graines ont une forme ovale et, lorsqu'on les regarde à la loupe, on aperçoit sur chacune d'elle 10 petites côtes ailées caractéristiques.

Livèche (Graines) (plants.usda.gov)

 

La livèche est une plante vivace. C'est en 1892 qu'elle a été dévouverte en Iran. Mais elle avait déjà été observée depuis longtemps comme poussant spontanément dans les Alpes et les Pyrénées en dessous de 1800 m. d'altitude.

On pense que se sont les moines bénédictins qui l'auraient introduite en France. Au début du 9ème siècle, il en est fait mention parmi les variétés de plantes potagères qui poussaient dans le jardin de l'empereur Charlemagne à l'abbaye de Saint-Gall (Suisse).

Livèche (Levisticum officinale) (mobot.org)

Au Moyen-âge, on faisait usage de la livèche, non seulement pour aromatiser les plats, mais encore comme plante médicinale aux propriétés multiples. On lui prêtait différentes vertus calmantes. Les médecins de l'époque l'utilisaient aussi pour soigner les bubons, les furoncles, les ulcères; ou encore pour soulager la lithiase et les coliques néphrétiques.

En sorcellerie, la livèche a figuré parmi les multiples ingrédients des philtres d'amour, cette plante étant sensée (comme le céleri d'ailleurs!) stimuler la libido. Elle est mentionnée dans les célèbres grimoires de Catherine Sforza-Riario, la fougueuse comtesse d'Imola et de Forli (en Romagne) qui eut l'impudence de vouloir résister à César Borgia au tout début du 16ème siècle.

Outre une bonne dose de vitamine C, la livèche contient des huiles essentielles et une substance aromatique naturelle généralement très appréciée, tant en gastronomie que dans la préparation des parfums : la coumarine. (La coumarine est avant tout la substance qui donne aussi son parfum caractéristique à la fève tonka, bien connue des amateurs de cuisine chevronnés.)

C'est une plante digestive, diurétique (= qui favorise l'émission d'urine), cholagogue (= qui facilite le travail du foie) et emménagogue (= qui provoque  ou facilite les règles) . Préparée en infusion, la livèche peut aussi soulager la migraine chez certaines personnes.

Sa consommation doit cependant rester modérée. Elle est déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes sujettes à de l'insuffisance rénale.

Au début du 20ème siècle, on ne pochait pas le poisson gras sans ajouter quelques feuilles de livèche dans l'eau de cuisson. Cela le rendait plus digestible.

L'usage de la livèche s'est presque totalement perdu en France à partir des années '60. Mais les Anglais, les Allemands et les Suisses notamment ont continué à en faire bon usage jusqu'à nos jours.

Livèche (Llevisticum officinale) (talmanlehtopuutarha.fi)

La plante est très facile à cultiver dans votre jardin et apprécie même de pousser à mi-ombre. Contrairement à beaucoup d'autres plantes aromatiques, il n'est pas possible de la cultiver en pot. Sa masse racinaire est trop importante et profonde.  Le feuillage disparaît complètement en hiver, mais réapparaît aux premiers rayons de soleil du mois d'avril.

Toutes les parties de la plante peuvent être consommées, mais avec modération.

Ce sont surtout les feuilles et les graines qui sont appréciées en cuisine. Mais les racines - riches en amidon -  peuvent être consommées également, après avoir été épluchées et cuites dans un bouillon de légumes. Avis aux amateurs de légumes originaux !

Séchée, la livèche conserve d'excellentes qualités aromatiques. Les racines peuvent être réduites en poudre et servir d'assaisonnement.

Les utilisations culinaires de la livèche sont très nombreuses. Anne et moi l'apprécions  plus particulièrement en association avec les tomates, dans des préparations famiales toutes simples, par exemple :

- Dans une soupe au tomate (3 jeunes pousses maximum par litre, en remplacement du céleri)

- Dans une salade de tomates (2 jeunes pousses finement hachées pour 600 gr de tomates fraîches débitées en tranches.)

- Dans le jus de tomates (1/2 cuillère à café de graines séchées de livèche).

 

Bien chlorophyllement vôtre,

José

Commentaires

tres bien ton blog.

philippe

Écrit par : devooght philippe | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre passage dans mon jardin...
Votre blog est trés intéressant : on y apprend vraiment des tas de choses sur les légumes anciens.
A bientôt

Écrit par : Anne Marie | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai deux pieds de livêche dans mon carré d'aromatiques : une très verte et l'autre plutôt rougeatre.(je ne connais d'ailleurs pas les variétés !)
J'en utilise très régulièrement et en particulier dans mes soupes. Cette plante a un tel pouvoir aromatisant, c'est vraiment étonnant !

Écrit par : agastache29 | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

où et quand visiter? je découvre les jardins de Pomone. Où se situent-ils? Peut-on les visiter?
Merci
Lionel

Écrit par : lionel | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire

Souvenir Via Mickymath j'atterri sur votre blog qui est un véritable recueil intéressant de légumes anciens. En plusieurs clic et lecture je découvre la livèche. Cette plante me rappelle un restaurant au Québec où nous avions mangé un potage avec un goût particulièrement délicieux et dû à la livèche. Je suis agréablement surprise de découvrir et d'apprendre beaucoup sur cette plante. Je place votre blog dans mes favoris, j'y viendrai très souvent.

Écrit par : Jehin | 08/07/2008

Répondre à ce commentaire

celeri depuis longtemps je recherche cette herbe aromatique que vous appelez livêche et que je connais sous le nom de céleri ache. Où le trouver dans le commerce ? Mon père en avait dans son jardin et depuis je n'en trouve plus. Merci

Écrit par : comito | 16/09/2008

Répondre à ce commentaire

celeri Où trouver le céleri ache ou livêche dans le commerce ?

Écrit par : comito | 16/09/2008

Répondre à ce commentaire

ou trouver la livèche Bonjour,

j'ai acheter des graines de livèche par hasard pour essayer de la liveche passage Brady à Paris chez un épicier indien. Et pour pas cher.

Bonne cuisine

Écrit par : isc | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Sel aromatisé a la livèche Faire secher la livèche la mixer puis la mélanger avec de la fleur de sel.
C'est un sel de table très apprécié des gourmets.

Écrit par : Le Lézard Vert..... | 13/06/2009

Répondre à ce commentaire

Sel aromatisé a la livèche Faire secher la livèche la mixer puis la mélanger avec de la fleur de sel.
C'est un sel de table très apprécié des gourmets.

Écrit par : Le Lézard Vert..... | 13/06/2009

Répondre à ce commentaire

je viens d'en acheter et ton billet me sera utile merci § Je viens samedi avec Damien si tout va bien!

Écrit par : diane | 27/08/2009

Répondre à ce commentaire

pouvez vous me donner une adresse ou trouver de la liveche et de l'ail des ours

Écrit par : desmazures | 28/02/2010

Répondre à ce commentaire

Graines de Livèche En vous faisant membre de notre association vous pouvez recevoir gratuitement des graines de livèche et 11 autres variétés potagères. Envoi franco par la poste dans les pays de l'UE et en Suisse, ou à retirer sur nos stands. Plus de détails sur demande.

Dès le début du mois de mai, nous mettons également des plants de livèche en pot à la disposition de nos membres. A venir retirer sur nos sites potagers de Strombeek (banlieue Nord de Bruxelles)

Nos journées "Graines d'amitié" 2010 y seront organisées les Sa 6/3, Sa 13/3 et Di 14/3 (après-midi). Bienvenue à tous.

Écrit par : José | 28/02/2010

Répondre à ce commentaire

les bontés de Dame Nature Très heureuse de vous découvrir. Bonne journée!!

Écrit par : Leroy | 06/05/2010

Répondre à ce commentaire

la liveche la liveche que j,ai connu en lorraine(herbe a maggi)je n,arrive pas aen trouver dans les landes,chez moi elle servait pour les soupes et viandes

Écrit par : pachot frantz | 07/05/2010

Répondre à ce commentaire

Suis désespérément à la recherche d'un plant de livèche!! J'aimerais la faire pousser dans le Sud,ça me rappellerait mon enfance et ma grand-mère,qui en mettait de partout.
Merci de m'orienter!

Écrit par : Anita | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

Désoler de vous contredire mais on peut faire pousser la livèche dans un pot !!!
Moi ça fait plus de 7 ans que j'en est sur le rebord de fenêtre de ma cuisine et il s'y porte très bien!

Au début de l'hiver je coupe un peu les racines et au printemps il pousse comme un rien.

Écrit par : estelle | 31/05/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour, je vis à Hambourg en Allemagne depuis 2 ans et j'avais bien vu ce pied de "céleri sauvage" qui poussait tout seul au fond du jardin. Je viens seulement de l'identifier comme de la Livèche. Merci pour toutes ces informations! Je vais pouvoir en faire bon usage.

Écrit par : Amel'Caramel | 01/06/2010

Répondre à ce commentaire

Depuis quelques années, au printemps, je fais une soupe à la livèche que nous aimons bien avec 2 - 3 oignons, quelques poireaux, 2 - 3 pommes de terre et quelques branches de livèche. A adapter.
Pour les plants, on en trouve sur les marchés parmi les plantes condimentaires
Très chouette blog, merci pour votre travail

Écrit par : linda | 20/04/2011

Répondre à ce commentaire

Merci, José, pour cette merveilleuse description de la livèche, "l'herbe" de mon enfance. J'ai grandi en Roumanie....

Écrit par : Veronica | 28/05/2011

Répondre à ce commentaire

j'en ai ramené de moselle a romans et j'en donne souvent facile a séparer les racines qui reprennent tres bien bonne plante aromatique et perpétuelle

Écrit par : bock | 18/06/2011

Répondre à ce commentaire

j'ai des pieds de liveche dans mon potager depuis toujours car je suis natif de lorraine et je donne des pieds a chaque fois que je peux aux amis pour perpetuer cet aromate que j'apprecie dans les potages et les salades

Écrit par : bock | 02/07/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour à vous; je voudrais savoir comment faire sécher la livèche sans qu,elle noircisse;
merci,

Écrit par : huguette | 25/09/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour,sil vous plait je suis a la recherche de livéche,et je veut savoir si je peut achete quelque part a PARIS ou en region PARISIENE. merci d;avans,et jattand un reponse.MERCI

Écrit par : radoux | 29/01/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour,sil vous plait je suis a la recherche de livéche,et je veut savoir si je peut achete quelque part a PARIS ou en region PARISIENE. merci d;avans,et jattand un reponse.MERCI

Écrit par : radoux | 29/01/2012

Répondre à ce commentaire

je voudrais savoir si vous avaient des plantes aromatiques comme par exemple de la livéche car dans mon département je n'en trouve pas .je vous laisse mes coordonné pour me donner tous autres renseignements tél:0661705328 merci d'avance

Écrit par : pelaez j.charles | 17/03/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour j'ai lu votre article sur le livèche, j'en ai dans le jardin et un jour j'ai trouvé un article qui disait qu'il ne fallait consommer que les feuilles et pas les tiges.
Quant pensez-vous ?
Moi je les mettais dans le potage mais mon époux à horreur des fils et évidemment avec les tiges il y en a.
Je vous remercie pour une réponse rapide.
Brigitte

Écrit par : brigitte | 28/03/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour j'ai lu votre article sur le livèche, j'en ai dans le jardin et un jour j'ai trouvé un article qui disait qu'il ne fallait consommer que les feuilles et pas les tiges.
Quant pensez-vous ?
Moi je les mettais dans le potage mais mon époux à horreur des fils et évidemment avec les tiges il y en a.
Je vous remercie pour une réponse rapide.
Brigitte

Écrit par : brigitte | 28/03/2012

Répondre à ce commentaire

Au fil de mes recherches sur la livêche, je viens de découvrir votre blog. J'ai pour habitude de laisser des commentaires plutôt constructifs mais cultivant moi même mon potager bio , je ferais ici une exception: vraiment bravo, je suis conquise!

Écrit par : Iz | 20/04/2012

Répondre à ce commentaire

Je confirme, la livèche peut se planter en pot, cela fait plusieurs années que j'en ai sur mon balcon.
Néanmoins elle n'a pas resistée aux grands froids de cet hiver.
Je me suis empressée d'en reprendre chez mes amis

Écrit par : GISSINGER | 28/04/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour,

je suis originaire de la Moselle, j'habite à La Rochelle et depuis que je suis ici j'en ai dans mon jardin
je l'utilise beaucoup quand je fait des grillades : mettre quelques feuilles dans la marinade, ça parfume la viande
et quand je fait des viandes en sauce
Je la connaissait sous le nom de maggi et je viens d'apprendre qu'on l'appel aussi la livèche
je viens de lire votre blog que je trouve très intéressant
Merci

Écrit par : hillairet | 27/05/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour,

je suis originaire de la Moselle, j'habite à La Rochelle et depuis que je suis ici j'en ai dans mon jardin
je l'utilise beaucoup quand je fait des grillades : mettre quelques feuilles dans la marinade, ça parfume la viande
et quand je fait des viandes en sauce
Je la connaissait sous le nom de maggi et je viens d'apprendre qu'on l'appel aussi la livèche
je viens de lire votre blog que je trouve très intéressant
Merci

Écrit par : hillairet | 27/05/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre site remarquable.
Précisions sur les composants aromatiques de la Livèche : elle contient peut-être de la Coumarine, mais cette molécule n'est pas caractéristique de ses propriétés organoleptiques.
Les molécules caractéristiques appartiennent à la famille des Phtalides, dont le butylidène- et le propylidène-phtalide
Cordialement,
Michel

Écrit par : Michel | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bonour,
je suis nouvelle et ne sais pas très bien comment fonctionne votre site.
Salutations

Écrit par : meandre | 21/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bonour,
je suis nouvelle et ne sais pas très bien comment fonctionne votre site.
Salutations

Écrit par : meandre | 21/06/2012

Répondre à ce commentaire

Ca commence bien......
Désolée pour ces 2 messages identiques....

Écrit par : meandre | 21/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'ai bien apprécié votre page sur la livèche; j'avais acheté cette herbe par erreur et cherchait en vain à l'identifier avant de tomber sur votre site.
Croyez-vous qu'elle est vivace au Québec? (à -15 degrés Celsius en hiver)
En passant, les feuilles fraîches hachées sur des tomates avec une vinaigrette balsamique, c'est un délice.
Merci.

Écrit par : Danielle St-Sauveur | 24/06/2012

Répondre à ce commentaire

Depuis de nombreuses années je me sers de livèche en cuisine, mais que peut-on faire avec les fleurs, cette année la plante a merveilleusement fleuri, les mettre dans une salade?
si vous avez des idées, ce serait aimable de me les faire partager

Écrit par : chantal | 16/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal,

Les petites ombelles jeunes et tendres sont délicieuses dans les salades froides (détacher les bouquets). Laissez mûrir les grandes ombelles pour en récolter les graines bien sèches. Très aromatiques, on les utilise comme une épice au fort goût de céleri.

Écrit par : José | 17/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Le conservatoire national des plantes médicinales et aromatiques de Milly-la-Forêt (91) m'a offert des graines de livèche. Quand dois-je les semer ? Les mettre en terre ?
merci à vous,

Écrit par : Mélanie | 05/08/2012

Répondre à ce commentaire

J'habite au Québec et je peux vous dire que je cultive de la livèche depuis plusieurs années.Nos hivers ne dérangent en rien cette culture.

Écrit par : Nicole | 13/10/2012

Répondre à ce commentaire

J'habite au Québec et je peux vous dire que je cultive de la livèche depuis plusieurs années.Nos hivers ne dérangent en rien cette culture.

Écrit par : Nicole | 13/10/2012

Répondre à ce commentaire

J'habite au Québec et je peux vous dire que je cultive de la livèche depuis plusieurs années.Nos hivers ne dérangent en rien cette culture.

Écrit par : Nicole | 13/10/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour;
Moi aussi j'aimerai que l'on m'envoit un petit pied de Livéche,
je remercie la personne qui le fera,
tél 06 14 47 61 43

Écrit par : Viviane | 01/12/2012

Répondre à ce commentaire

bjr . si il y as du monde vers thônes en haute savoie , venez me voir a la chevrerie de la closette , je fais un fromage de chevre frais ou affinée a la liveche ; c'est top top . et j'en vend a des restaurateur gastronomique d'annecy et de la vallée des aravis .

Écrit par : stephane | 04/02/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour, pouvez vous m'expliquer quand et comment bouger mon pied de livèche SVP
Merci d'avance

Écrit par : Aurore | 19/03/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aurore,

Au Nord de la Loire, les mois de mars et avril - qui correspondent à la réapparition du feuillage après le sommeil hivernal de la plante - sont les plus favorables au déplacement de votre pied de livèche.
C'est également la période idéale pour la multipler en détachant de sa souche des éclats du poutour munis chacun d'un bourgeon et de quelques racines.

Écrit par : José | 20/03/2013

Répondre à ce commentaire

J'habite Paris, j'ai trouvé l'an dernier des graines de livèche à planter au marché aux fleurs de l'île de la Cité mais c'est compliqué en ville car il faut d'abord faire pousser dans des petits pots, puis éclaircir, mettre en terre... A réserver à ceux qui ont un jardin donc.

Sinon j'ai acheté un pot avec une plante déjà poussée dans un salon bio l'an dernier au printemps, elle a tenu tout l'été à l'ombre, et jusqu'à l'automne, a bien poussé, puis a fini par mourir sans doute par manque de place dans le pot pour ses racines. Mais voilà, elle a tenu plusieurs mois, sur un rebord de fenêtre en ville, et a bien poussé, c'est donc faisable ! J'adore son goût puissant, et je me souvenais qu'une amie allemande m'en avait souvent parlé. Nous en avons perdu l'usage en France.

Il y a un très beau pied à observer au jardin botanique du jardin des Plantes !

Écrit par : sel | 29/03/2013

Répondre à ce commentaire

Si l'auteur du blog l'autorise, je précise que les graines d'Ache des Montagnes que j'ai trouvées sont de marque "Sème la Vie" BP14 à 49800 ANDARD (France), ils ont apparemment un site web aussi. Je n'ai aucun intérêt dans cette entreprise, je précise !!

Écrit par : sel | 29/03/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
dans un bouillon de poule 2-3 feuilles de liveche,une racine de persil, le jus de 1/2 citron et servie avec une cuillere de creme fraiche - ca change la vie!!
De toute facon j'utilise l'aneth, les graines de genevrier, le laurier, les graines de coriandre et poivre noir - tout est bon dans un bouillon!

Écrit par : Lilia | 12/04/2013

Répondre à ce commentaire

J'habite le Pas de Calais. On m'a offert un pied de céleri perpétuel, il y a 30 ans environ. Je l'ai replanté en 1994 dans mon nouveau jardin et il se porte à merveille. J'utilise les feuilles et les jeunes tiges coupées en brunoise, plus une feuille de laurier, du thym, de l'oignon en rondelles, tout ceci pour aromatiser une marmite de moules. Un régal !

Écrit par : Etienne | 14/04/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour a tous!!!

j'aurai voulus savoir comment sécher les feuilles de maggi??

merci as vous et un tout bon dimanche........

Écrit par : latika | 05/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Latika,
Voici une méthode que j'ai employée pour déshydrater de la coriandre fraîche.
Dans un four à chaleur tournante, glisser la lèchefrite niveau 3 et la grille niveau 1, celles-ci recouvertes de papier sulfurisé.
Laver les feuilles et les éponger soigneusement.
Les placer sur les papiers, pas trop serrées.
Température 80° 1h30 environ.

Écrit par : Etienne | 05/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bravo et Merci pour toutes ces précieuses infos.
Voici une recette délicieuse : Pain de viande à la livèche

Préparation : 15 min
Cuisson : 1 h 30

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 100 g de mie de pain frais
- 20 cl de lait
- 600 g de viande haché (porc et veau)
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de livèche hachée (céleri perpétuel)
- 4 cuillères à soupe de chapelure fine
- 1 oignon
- 1 cuillère à café de paprika fort
- 1 gousse d'ail
- Sel
- Poivre

Préparation :

Déchirez la mie de pain, et faites-la gonfler pendant 15 min, dans le lait.

Préchauffez le four thermostat 5 (150°C).

Essorez la mie de pain, et versez-la dans un saladier, avec le haché, la gousse d'ail pressée, l'huile d'olive, 2 cuillères à soupe de chapelure, la livèche, le paprika, l'oignon pelé et haché, le sel et le poivre.

Malaxez soigneusement le tout, pour former une masse bien homogène.
Beurrez un plat à gratin.

Façonnez la préparation, en forme de pain, posez-la dans le plat.
Saupoudrez de 2 cuillères à soupe de chapelure.

Enfournez pendant 1 h 30, à four chaud.

Servez chaud ou froid

Écrit par : Clément | 06/05/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour à tous je recherche des graines de liveche qui estce qui pourrais m'en envoyer biensur en vous remboussant les frais de port monsieur royer sylvain aprt02 26 rue monge 21800 chevigny-saint-sauveur je compte activement avoir une réponse d'avance merci salutation tel 03.80.37.94.47 ou 06.44.00.82.12

Écrit par : royer sylvain | 08/05/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour à tous je recherche des graines de liveche qui estce qui pourrais m'en envoyer biensur en vous remboussant les frais de port monsieur royer sylvain aprt02 26 rue monge 21800 chevigny-saint-sauveur je compte activement avoir une réponse d'avance merci salutation tel 03.80.37.94.47 ou 06.44.00.82.12

Écrit par : royer sylvain | 08/05/2013

Répondre à ce commentaire

Sylvain, je vous envoie mon paquet non utilisé acheté l'an dernier, pas de souci (j'ai donné les coordonnées un peu plus haut il y a quelques mois). Il est valable jusqu'à fin 2015, en ville, je n'ai pas la possibilité de planter ces graines. Aucun remboursement n'est nécessaire, mais tenez moi au courant, ici, du résultat, ça me fera très plaisir !


Trouvé cette année un beau pied sur les bords de Seine dans une des jardineries près de l'hôtel de ville : il est suspendu à mon bord de fenêtre désormais pour une 2ème année avec livèche en plein Paris.

Je me réjouis de l'intérêt retrouvé pour cette herbe puissante !

Écrit par : sel | 08/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous. Je recherche également des graines de Livêche, vu le printemps tardif, je ne pense pas qu'il soit trop tard pour semer! J'envoie une enveloppe timbrée et un règlement, bien-sûr. Je ne trouve rien de sérieux, rien ne vaut un site bien organisé et sympa! Cordialement. tél 06 21 87 89 88 02 97 45 53 68 MERCI

Écrit par : Chantal | 24/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Notre association ne vend pas de graines, elles sont destinées à nos membres.
Bien à vous

Écrit par : AB | 24/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Notre association ne vend pas de graines (comme mentionné sur ce blog en haut à gauche) elles sont destinées à nos membres.

Bien à vous,
Pomone

Écrit par : ab | 24/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour je voudrais avoir des grene de levieche svp

Écrit par : daniela | 24/03/2014

Répondre à ce commentaire

bonjour , par expérience ; vous pouvez le multiplier par prélèvement de racine chez quelqu'un qui à un beau pied de préférence tout au début du printemps par contre je ne savait pas que l'on pouvez utiliser les graines , je l'utilise soit frais ou je fais sécher les feuilles pour conserver l'hiver tellement la touffe est abondante , et le coupe avant qu'il ne fasse des graines.

Écrit par : merlin jean luc | 01/05/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour, vous pouvez trouvez des graines de livèche ( ou "ache des montagnes) grâce à ce lien http://www.fermedesaintemarthe.com/CT-6770-aromatiques-et-medicinales.aspx
Cordialement.

Écrit par : Pereira Sandrine | 08/05/2014

Répondre à ce commentaire

Interrese de acheter .

Écrit par : adrian iolea | 16/05/2014

Répondre à ce commentaire

Je recherche un plant ou des graines de Livèche,ou peut-on en trouver.
Cordialement

Écrit par : BLIN | 01/06/2014

Répondre à ce commentaire

bonjour,je voulais savoir si les tiges du liveche se mangeaient et si oui de quelle maniere???merci

Écrit par : trahard | 09/06/2014

Répondre à ce commentaire

tres bon blog il m aide beaucoup merci

Écrit par : perret | 10/09/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
je ne connaissais pas du tout la livèche, merci pour ce post très intéressant j'en ai beaucoup appris grâce à ça !

Écrit par : kim85 | 15/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour, comment s'inscrire dans votre blog. Jacques de la Dombes, Clown-maraîcher ?

Écrit par : ugeux | 27/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
J'ai une plante de liveche qui a une maladie: des petits vers sont dans la feuille et se développent à l'intérieur en faisant sécher et crever les feuilles les unes apres les autres Comment faut-il traiter cela?
Merci

Écrit par : Debrot | 11/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.