04/07/2008

Légume oublié : le POURPIER

pourpier,omega 3

 Pourpier doré à larges feuilles 

Légume oublié :

Le POURPIER 

 

Lavande est l'âme d'un des blogs de cuisine qu'Anne et moi ne fréquentons avec plaisir à la publication de chaque billet. Cette blogueuse justement distinguée privilégie une cuisine familiale goûteuse à souhait, en mettant l'accent sur les produits sains et frais. Ce qui me plaît chez Lavande, c'est que sa créativité culinaire ne se laisse pas enfermer dans un dogmatisme étouffant du choix des ingrédients, fruits et légumes principalement. "Bio", oui de préférence, mais pas nécessairement ! Chez elle, le label ne remplace pas le produit dans le choix de la qualité. Le panier de Lavande se remplit au rythme du marché, des récoltes, de l'instinct, de l'inspiration du moment et ... du plaisir de partager. Une démarche pleine d'authencité et de bons sens que beaucoup de blogonautes apprécient !

 

pourpier,omega 3


Dans le commentaire qu'elle nous laissait aujourd'hui sur le billet que j'avais consacré la veille à un légume déjanté - l'épilobe -, Lavande, qui vit dans le Sud de la France (dans l'Hérault, je crois), nous fait part qu'elle pensait n'avoir jamais croisé cette plante sauvage comestible (ce qui est tout à fait conforme à la distribution géographique, en France, de l'espèce décrite). Mais elle ajoutait qu'elle avait découvert le même jour une "mauvaise herbe" qu'elle avait adoré : le POURPIER. Je comprends le bonheur de sa découverte !

Le pourpier potager est un légume qui tenait autrefois une place importante dans notre alimentation. Les archives de documents commerciaux des Halles de Paris attestent d'une consommation importante jusque vers 1840, c'est-à-dire dans les dernières années de la monarchie bourgeoise de Louis-Philippe. Après, plus de pourpier en quantité significative pour les Parisiens et la banlieue ! Pourquoi ? Je n'en ai aucune idée précise, et j'ai donc tendance à ramener cette désuétude particulière aux mécanismes généraux de la distribution vivrière, lesquels ont précipité progressivement entre 75 et 92% (selon les sources plausibles) des variétés de fruits et légumes dans les oubliettes.

Curieusement, ce sont les diététiciens qui, à partir des années 1970, ont permis le retour en grâce du pourpier, excellent minéralisant pour notre organisme. 

Antiscorbutique, apéritif, astringentdépuratif, diurétique, émollient, nutritif (20 kcal/100 gr), sédatif, vermifuge ... et j'en passe beaucoup, le pourpier a plein de vertus pour notre santé. Il est notamment riche en vitamines A, B et C, contient du calcium, du fer, de l'iode et du phosphore.

Mais sa nouvelle bonne réputation lui vient surtout d'une mode actuelle, qui ne jure que par les omega 3. L'usage largement exagéré que le marketing fait aujourd'hui des omega 3 (et depuis, 6 et 9 en surenchère) pour promotionner divers produits alimentaires, m'énerve assez, je vous l'avoue ! Qu'on le sache, ce n'est pas une panacée !. (Certains consommateurs d'aliments contenant des omega 3 commerciaux s'exposent à une augmentation préjudiciable de leur taux de mauvais chlolestérol (LDL) et à d'autres désagréments! Ces acides gras peuvent aussi être dangereux pour les hémophiles. Le saviez vous ?).

 

pourpier,omega 3

Mais il ne faut pas jeter l'enfant avec l'eau du bain ! Les omega 3 sont une trilogie d'acides gras polyinsaturés qui a un rôle à jouer dans notre santé, notamment dans le bon fonctionnement de la mémoire et la prévention des maladies cardiovasculaires. Dès lors, autant consommer les omega 3 contenus dans les légumes verts plutôt que ceux provenant de sous-sous-produits industriels obtenus à partir de déchets de poisson tranformés mal identifiables. Vous ne trouvez pas ?

Le pourpier potager (Portulaca oleracea Linné) est une petite plante grasse annuelle (20 à 30 cm de hauteur), aux tiges épaisses et charnues, semi-rampantes, portant des feuilles à pétioles courts. Il appartient à la famille des portulacées.

A cette famille botanique appartient également la Claytone de Cuba (Claytonia cubensis Bonpland), dite "Pourpier d'hiver", un autre légume oublié avec lequel il ne faut pas le confondre.

 

Pourpier (Portulaca oleracea) (floradecanaries.com)
 

Les 2 cultivars de pourpier potager les plus répandus sont le "Doré à larges feuilles" et le "Vert". (Ma préférence gustative va à la variété dorée, qui est celle illustrée sur la photo ci-dessus et qui pousse dans notre petit potager n° 2, celui de la "petite chapelle").

Les feuilles et lestiges crues, tendres et croquantes, se mangent en salade, soit seules, soit en mélange. Avec leur goût douceâtre, subtilement épicé et agréablement acidulé, elles conviennent également comme condiment ou en garniture dans une salade de tomates ou de concombre. Pensez-y pendant la période estivale!

Le pourpier peut être aussi consommé cuit, préparé comme des épinards (au beurre, à la crème, au jus ...), dans les potages ou les sauces. Sauf simplement poché dans une potage aux tomates fraîches - comme en préparait ma Maman il y a une 5Oaine d'années -, je ne l'apprécie pas spécialement sous cette forme, estimant que d'une part, cela n'apporte rien sur le plan gustatif, et que d'autre part, l'essentiel des propriétés bénéfiques du légume sont détruites ou diminuées par la cuisson.  

Par contre, je vous suggère de faire confire les feuilles charnues dans le vinaigre pour les déguster condimentairement à la manière des câpres. Un délice simple et sain ... 

Bien chlorophyllement et amicalement dévoué,

José

 

Cuisiner le pourpier vous tente ?

Lisez aussi sur ce blog le billet de Anne:

Vinaigre et autres recettes au pourpier

 

Pourpier (Portulaca oleracea) 02 (floradecanaries.com)
Les fleurs du pourpier, de couleur jaune, sont petites, discrètes mais élégantes.

Commentaires

José je suis toute émue à la lecture de l'introduction de ce billet!
Et bien sûr enthousiaste quant à la lecture de l'article! Tant de vérité, tant de choses remise à leur place! Je serai ravie lors de mon billet sur le pourpier prévu pour dimanche de mettre un lien vers cet article (si vous êtes d'accord, bien sûr)
Merci infiniment pour votre blog qui est une mine d'or pour nous.

Écrit par : lavande | 04/07/2008

Répondre à ce commentaire

Bravo pour cet article! Le pourpier est un de ces légumes qui mérite d'être (re)découvert.

Écrit par : foodstyling | 04/07/2008

Répondre à ce commentaire

Encore une fois merci José pour ce billet très intéressant.
J'adore le pourpier, mais ne l'ai jamais consommé cru étant donné mon ignorance de son utilisation en cuisine. A part en faire du potage...
Et maintenant, cela fait "des" années que je n'en trouve plus nulle part à Bruxelles, et cela me déçoit beaucoup :-(
Finalement, il vaudrait peut-être mieux habiter à la campagne ?

Bisous à vous deux et bon week-end.

Écrit par : Marielle | 04/07/2008

Répondre à ce commentaire

c'est vrai que tu es si dévoué José! très beau billet! à demain les amis! biises micheline

Écrit par : mickymath | 05/07/2008

Répondre à ce commentaire

Oui José, Elles ont raison: une vraie mine d'or et une encyclopédie des légumes et plantes oubliées, ainsi que de leurs utilisations. Le pourpier tout de même je connaissais et j'en mange. J'en ai déjà trouvé (mais assez rarement) chez Delhaize et sur les marchés à la demande pas trop de problèmes pour en avoir.
Amusez-vous bien demain.

Écrit par : mark | 05/07/2008

Répondre à ce commentaire

j'ai trouvé un livre de cuisine entièrement dédié au pourpier , contrairement à l'épilobe, cala est très commun ici, et cela rends service quand on aide à débarrasser le potager du voisin de ces " mauvaises herbes"

Écrit par : mamapasta | 06/07/2008

Répondre à ce commentaire

Je viens de découvrir ce billet grâce à Lavande, tu m'as convaincu je vais cueillir le pourpier et le tester en salade pour le déjeuner. Je connaissais les vertus mais j'hésitais à franchir le pas, une question d'habitude le visuel l'esthétique de la plante.
Le mien n'a pas de petite fleur jaune pour l'instant.
Merci pour toutes ces info, c'est très intéressant.

Écrit par : bazarette | 06/07/2008

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais goûté le pourpier, mais un reprotage Envoyé Spécial concernant le régime crétois et l'espérance de vie supérieure des Crétois lui faisait la part belle.

Écrit par : auré | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

José

Merci de nous faire redécouvrir le blog de Lavande!

Je trouve assez souvent du pouprier aux marchés de Leuven (samedi matin) et de la place de Chasseur Ardennais (vendredi après-midi)...

Écrit par : Apolina | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais mangé de pourpier et je n'en ai jamais vu dans ma région. Je pense qu'il a été vraiment oublié chez moi.Curieusement cela ressemble à une "mauvaise" herbe que mon mari pourchasse dans le jardin . Merci José, j'aime tes billets qui sont très intéressantsm.

Écrit par : Marie Flo | 08/07/2008

Répondre à ce commentaire

bravo pour ce blog je viens de chez micky..bravo pour votre blog ....

je ne pense pas avoir vue cette plante ..je suis à l'ouest de la france mais je vais la chercher ..on ne sait jamais ..


bonne soirée ..à vous deux ..

Écrit par : marithé | 08/07/2008

Répondre à ce commentaire

bonne journée à tous les deux ...

Écrit par : marithé | 09/07/2008

Répondre à ce commentaire

Hummm, les photos me font venir l'eau à la bouche, j'adore !
Hélas le pourpier fait partie des légumes que le jardinier du lieu rate à chaque essai...
Donc, c'est soit en (très)petite quantité, soit lorsque j'en trouve à la ferme ou je m'approvisionne régulièrement en produits laitiers.

Écrit par : MTV | 09/07/2008

Répondre à ce commentaire

Après des semaines d'absence, je tombe sur "les pourpiers" ! J'adore le pourpier et justement, j'attends leur apparition dans mon potager où contrairement à tout le monde, il ne s'étale pas assez à mon goût !

Écrit par : lalita | 16/07/2008

Répondre à ce commentaire

Pourpier-culture-maladie Bravo pour les articles sur le pourpier.Je le cultive depuis plusieurs années et l'emploie dans les salades et les potages verts.
Il est, chez moi, souvent atteint d'une espèce de 'rouille-piquetée' jaunâtre qui n'altère pas ses propriétés, à première vue. Quelqu'un a-t-il remarqué cette maladie? et comment la traiter?
Merci d'avance
Eddy Jonckheere

Écrit par : Jonckheere | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

Taches sur le pourpier Bonjour Eddy,

Merci de ta visite sur notre blog. Difficile de répondre à ta question avec certitude. D'une manière générale le pourpier, dans ses espèces les plus courantes, est peu sensible aux maladies. La "rouille piquetée jaunâtre" que tu évoques pourrait être due à une carence nutritive. Mais là encore, ce serait généralement assez étonnant pour une plante potagère qui se complaît en position ensoleillée dans un sol léger, pauvre et idéalement un peu sableux. Dans la plupart des cas, la fertilisation est pratiquement superflue.

Ce qui est plus probable, et nous avons connu ce cas ici l'année dernière, c'est que les taches aient été provoquées par une violente averse ou de la grêle par exemple.

Précaution utile ! Nombreux sont ceux qui en replantant du pourpier ont tendance à enterrer trop profondément leurs plants dans le sol. C'est une erreur. L'enracinement assez superficiel du pourpier fait partie de ses spécificités. Par ailleurs, j'ai constaté que beaucoup de jardiniers surestiment les besoins de la plante en eau. L'excès d'arrosage est une autre cause de déboires. Il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'une plante originaire des régions méditerranéennes qui aime et supporte la chaleur. Et il ne faut donc pas la transformer en repaire à limaces.

D'expérience, le pourpier pousse mieux sur un sol en légère déclinivité que sur un sol plat.

Dans un potager, je considére que le pourpier est bien installé lorsqu'il se réensemence spontanément d'une année à l'autre. Quand il se plaît à un endroit du jardin, il peut même devenir fort envahissant.

Bien chlorophyllement à toi,

Un vieux jardinier de "Par-deça"



Écrit par : José | 07/08/2008

Répondre à ce commentaire

Super, merci !

Écrit par : HUMBLé Françoise | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

le pourpier moi je ne trouve pas de graine pour en semer,j'aurai tant voulu en avoir dans mon jardin,avez vous lien pour en trouver, merci d'avance bisous et bonne salade..
super ce blog..

Écrit par : prisca | 30/04/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime bcp ce légume que je trouve parfois au Delaize. Il donne une bonne onctuosité au potage. Je l'aime préparé de toutes les façons.
Je vais essayer d'en semer au jardin.

Écrit par : Aline | 02/05/2009

Répondre à ce commentaire

Prisca - Graines de pourpier Bonjour Prisca,

Notre association procure des graines et des plants à ceux de nos membres qui le souhaitent (cotisation annuelle 20 euros en faveurs de nos projets potagers pour handicapés = 12 sachets de graines gratuits par la poste.

Alternative commerciale :
Catherine Andrianne - Les Semailles
Site avec liste des distributeurs :

http://www.semaille.com/F_frame.html?http://www.semaille.com/F_xp_7.html

Bien chlorophyllement dévoué,

José

Écrit par : José | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

pourapier au vinaigre bonjour, pourriez vous me donnez la recette du pourpier au vinaigre ???

merci d'avance

virginie

Écrit par : virginie | 13/05/2009

Répondre à ce commentaire

recette du pourpier au vinaigre Bonjour, pourriez-vous m'expliquer comment confire du pourpier pour le mettre au vinaigre ? à chaud ? avec quel vinaigre ? merci d'avance...

Écrit par : cathyves | 15/06/2009

Répondre à ce commentaire

Vinaigre au pourpier Bonsoir Cathy, bonsoir Virginie,

Voici la recette de notre cher Stef pour la préparation du vinaigre au pourpier :

* 1 bouteille de vinaigre blanc à 4 ° (l'Étoile, pour ne pas le citer ou mieux, le vinaigre blanc d'Orléans)

* 1 cuillère à soupe de sucre de canne liquide

* 100 à 150 gr de pourpier bio

Laisser macérer 15 jours et... c'est tout ! C'est vraiment un vinaigre au goût plein de subtilité.

Bien cordialement

Écrit par : José | 17/06/2009

Répondre à ce commentaire

POURPIER au vinaigre Merci pour la recette du vinaigre au pourpier que je vais essayer avec grand plaisir. Toutefois moi ce que je recherche c'est la recette du pourpier que l'on conserve dans (du vinaigre je crois) et que l'on sert en condiment...

Écrit par : cathyves | 18/06/2009

Répondre à ce commentaire

a propos du pourpier ou peut on acheter du pourpier frais?

Écrit par : emmanuelle | 26/06/2009

Répondre à ce commentaire

Pourpier frais Bonjour Emmanuelle,

Trouver du pourpier frais dans le commerce n'est pas évident. Ici en Belgique, on en trouve dans les grandes surfaces de la chaîne Delhaize, présenter sous blister et, sauf erreur de ma part, en provenance ... d'Israël !!! En France, à part Rungis, je ne sais pas du tout.

Écrit par : José | 26/06/2009

Répondre à ce commentaire

Pourpier au vinaigre Bonjour Cathyves,

Le pourpier confit au vinaigre se prépare exactement comme les Câpres. On immerge dans un bocal les feuilles sélectionnées avec un mélange eau-vinaigre chauffé à T 80°C, que chacun peut assaisonner selon son goût. Poivre-sel. Les graines de coriandre sont souvent utilisées, mais quelques feuilles d'estragon ou d'hysope préalablement blanchies, c'est vraiment très plaisant

Recommandation : le pourpier ainsi préparé ne doit pas être conservé plus de 3 mois

Écrit par : José | 26/06/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai découvert ce légume envahissant que je considérait comme mauvaise herbe cette saison. Ayant cueilli une bassine pleine ce matin je cherchais la recette vinaigre et tombe sur vos commentaires. Étant donné que je n'ai pas planté de graine il me semble que j'ai a faire à une vivace ! J'en ai partout et surtout trop ! J'essaye la recette et remercie les intervenants pour l'info.

Écrit par : Frédéric | 11/07/2009

Répondre à ce commentaire

trouver pourpier je dois absolument trouver du pourpier mais je n'arrive pas a trouver de graines aie comment faire dites mois ou en trouver

Écrit par : nina | 20/07/2009

Répondre à ce commentaire

Graines de pourpier Bonjour Nina,

L'asbl Les Jardins de Pomone offre gratuitement des graines de pourpier et d'autres plantes hors-commerce à ses membres. Les renseignements détaillés sur l'affiliation sont envoyés sur demande.

Écrit par : José | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

je ne connais pas trop cette plante
on la trouve il me semble sans l'avoir planté
est ce bien la même espèce, est ce que la sauvage se mange aussi, et peut on confondre avec une autre plante

Écrit par : eleonor | 30/04/2010

Répondre à ce commentaire

pourpier Ici en Martinique, il y en a partout, pas besoin de graine, tu coupe une branche, tu mets dans le terreau, ça feras des petits tout seul... du soleil, de l'humidité...

Écrit par : Emmanuelle | 08/06/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour!
Depuis de nombreuses années je guette avec impatience la saison du pourpier: juin juillet. J'ai habité Nantes où sur le marché de Talensac, une petite dame ne vendait que plantes et herbes sauvages... maintenant dans la Somme(80), j'ai trouvé un petit producteur "bio" qui produit du pourpier vert: l'un sauvage (petite feuille 3cm), l'autre semé (plus grosse feuille jusqu'à 6cm)...les deux en salade, en soupe froide ou en verrine... un régal, et un bon produit pour faire manger du vert à mon mari!!

Écrit par : Béatrice | 23/07/2010

Répondre à ce commentaire

Béatrice ! Très bon truc pour le petit mari !!!
Cordialement,
Anne

Écrit par : Anne | 23/07/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai remarqué que des graines de pourpier doré poussaient dans mes pots de fleurs et étaient superbes aussi je viens d'en semer dans une jardinière remplie de terreau(comme mes fleurs) je vais bien voir car dans le jardin même sur une butte ce n'est pas évident.Il ne faut arroser qu'au semis, pas pendant sa croissance mais la pluie amène malgré tout des petits points blancs.

Écrit par : Hoyablanc | 26/07/2010

Répondre à ce commentaire

merci pour tous vos conseils;je voudrais savoir si l on peut congeler le pourpier car j en ai enormement et comment faire.je vous remercie

Écrit par : victoire | 26/07/2010

Répondre à ce commentaire

Au Liban, le pourpier est couramment utilisé dans la salade Fattouche (salade au pain grillé, je vous mets le lien), ma belle mère même en préparait en fricassée avec de la viande hachée. J'utilise ce qui pousse comme mauvaise herbe dans mes pots de géranium que je préserve précieusement pour agrémenter ma salade. Bonne journée. Bises.
http://www.traiteur-a-domicile.net/article-3240031.html

Écrit par : monique | 28/07/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour tout le monde!
Le pourpier, il pousse en effet genre "mauvaise herbe" un peu partout, et si l'on n'est pas initié, on a plutôt tendance à le désherber, qu'à le manger!
Pour le pourpier cuit, je ne sais pas, mais pour ce qui est de le manger cru, chez nous on l'a toujours dégusté avec une sauce blanche, comme pour les concombres (crème fraîche remplace l'huile de la vinaigrette traditionnelle!) Et justement, comme on peut mélanger avec le concombre, ça le fait bien!
Bon salade à tous!
ps: dommage, je peux pas vous joindre la photo de mon pourpier et mes concombres! Lol!

Écrit par : maisonfort | 01/08/2010

Répondre à ce commentaire

j'ai appris qu'une consommation régulière de pourpier était

bonne pour réguler le taux de diabète. Est-ce vrai?

Merci de votre réponse.

Écrit par : perrocheau | 19/09/2010

Répondre à ce commentaire

j'ai appris qu'une consommation régulière de pourpier était

bonne pour réguler le taux de diabète. Est-ce vrai?

Merci de votre réponse.

Écrit par : perrocheau | 19/09/2010

Répondre à ce commentaire

j'ai appris qu'une consommation régulière de pourpier était

bonne pour réguler le taux de diabète. Est-ce vrai?

Merci de votre réponse.

Écrit par : perrocheau | 19/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je réside à la Réunon, j'ai planté dans mon jardin plusieurs variétés diférentes de pourpier "le delosperma", le pourpier simple variété et une variété à grande fleur; toutes ces variétés sont elles comestibles? Merci davance pour vos réponses.
Laurence

Écrit par : BOYER | 01/11/2010

Répondre à ce commentaire

es ce que sa ce mange des pourpier.
parce que chez ma mamie j en n ai pliendonc c est pour savoire.

Écrit par : rayan | 03/06/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour sa se mange avec quoi des pourpier

Écrit par : rayan | 03/06/2011

Répondre à ce commentaire

hmmm j en ail eau a la bouche de voir tuot c est plas pas vous
vous avez vu le plat onglet de beuf a l echalote.
moi j ai nevans 9 ans
moi j ai l eau a la bouche
vous avez fait l un de c est plat qui m es l eau a la bouche
je vais gouter donner moi bonne chance qar si j aime pas. a plus
enrevoir

Écrit par : rayan | 03/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjours, je voudrais savoir si les petites fleurs jaunes se mangent ?
Merci.

Écrit par : zoellin | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Si certains souhaitent en récolter gratuitement, je les invite à venir desherber mon jardin dans les monts d'Ardèche (06 07 56 66 00)

Écrit par : James GAULON | 13/07/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour, votre blog est une mine d'or ! Je suis littéralement envahie de pourpier (je crois que cela en est selon votre description) dans mon jardin. J'ai fini par arrêter de l'arracher tellement il prolifère. Grâce à votre blog je sais qu'il est possible de le cuisiner, je vais le voir d'un oeil différent. Merci !

Écrit par : CTRESFACILEAFAIRE | 25/07/2011

Répondre à ce commentaire

merci pour toutes vos infos
j'ai ramené des pieds de pourpier du midi et il pousse très bien dans un grand bac à fleur
pour info j'ai remarqué que si on en mange en salade le soir, mon mari et moi dormons beaucoup mieux
pouvez vous me dire que si je rentre le bac dans une veranda je pourrais avoir du pourpier en automne ? voir en hivers ??
merci d'avance

Écrit par : Annik | 23/08/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Annick,

Hélas non ! Le pourpier est vraiment une plante annuelle au sens botanique du terme ! Mais si vous récolter les minuscules graines après la floraison, vous pourrez effectuer des semis échelonnés et disposer de feuilles fraîches et agréables à consommer pendant la plus grande partie de l'année, à l'exclusion des périodes de gel.

Écrit par : José | 23/08/2011

Répondre à ce commentaire

Je venais d'acheter du pourpier a fleurs doubles variées et je viens de lire votre blog. Maintenant je sais que le pourpier est comestible. Mais pourriez-vous me dire si la variété qui est utilisée pour ses jolies fleurs (et qui n'a pas les feuilles rondes, mais plutôt comme des grosses épines) est aussi comestibles?

Écrit par : Jacqueline | 15/09/2011

Répondre à ce commentaire

Si vous voulez,je peux en faire un commerce!

Écrit par : chauve85 | 19/09/2011

Répondre à ce commentaire

Depuis deux ans je travaille sur le conserve de pourpier.Je crois que je l'ai réussi.A partir de l'année prochaine on peut l'acheter dans tout les saisons et le consommer. Dans notre conserve il n'y a pas que le pourpier;soi l'eau,soi sel ,soi des emulgateurs

Écrit par : alagoz | 12/11/2011

Répondre à ce commentaire

Ici, au Québec, on considère cette plante comme une mauvaise herbes très envahissante ! Je ne savais pas qu'elle était comestible voir bénéfique à la santé. Je vais donc faire une pierre deux coups en désherbant mon potager !

Écrit par : Eric | 30/03/2012

Répondre à ce commentaire

bjr ou est ce que jepeux trouver du pourpieren gelulles ou deriver d.un legume ou herboriste et comment le prendre merci

Écrit par : annie france | 27/05/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour toute ces informations et aussi pour les photos je viens de découvrir cette plantes dans mon potager, elle servira désormais d'accompagnement aux salades et autres petits bonheurs de" mon potager de poche" env. 6 m2.

Écrit par : alludo | 08/06/2012

Répondre à ce commentaire

Une autre façon de consommer le pourpier est de de le couper en petits morceaux et de l'ajouter au gazpacho, la soupe froide espagnole, j'y mets aussi de la roquette, un vrai régal rapicolantau gros de l'été... bon appétit

Écrit par : guy l'Eplattenier | 14/06/2012

Répondre à ce commentaire

Dans ma famille le pourpier tient une place très importante. C'est une des rares plantes à pousser en toute splendeur dans l'oasis dont je suis originaire, TOUGGOURT. Dans quelques villages autour, on mange ce légume en couscous. Le parallèle sympa, c'est que je vis en Alsace désormais, une des rares régions qui mange encore ce légume... Pour les curieux, je partage cette recette ancestrale avec joie !

Écrit par : Soumia | 09/08/2012

Répondre à ce commentaire

Contient de l'acide oxalique sous forme d'oxalate de potassium...
A déconseiller donc, aux personnes qui ont une sensibilité de ce côté...!

Écrit par : M-E Fromont | 17/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour M.-E. Fromont. Merci pour votre commentaire, qui m'étonne fortement. A ma connaissance, la présence d'acide oxalique dans le pourpier est quantifiée à 1.31 mg pour 100 gr, soit bien moins que le persil ou la ciboulette. Vous ne dites pas à quel titre vous vous exprimez sur ce sujet, à défaut à quelle(s) source(s) réputées fiable(s) vous vous référez. Il serait donc intéressant que vous détailliez davantage votre opinion à l'intention de nos lecteurs. Vous ne précisez pas s'il s'agit d'oxalates solubles ou d'oxalates insolubles. Ou évoquez-vous les oxalates dits "acides" du pourpier ? Ces informations complémentaires me semblent indispensables pour que nos lecteurs puisse apprécier un peu plus scientifiquement si la "contre-indication" dont vous faites état est généralement pertinente dans une consommation alimentaire sans excès.

Écrit par : josé | 18/08/2012

Répondre à ce commentaire

Lepourpier vert. J'en ai plein mon potager, que je laisse s'étendre car il conserve l'humidité du sol. A présent (automne) je nettoie mon potager et je me demande si, avec la grelinette, je peux enfouir mon pourpier. Est-ce que ça va enrichir ma terre (qui est très pauvre dans cette région) et faire de l'humus?

Écrit par : cleo | 16/10/2012

Répondre à ce commentaire

Le supermarché AUCHAN de PEROLS (34) a ses talus plein de plants de pourpier, j'en ai d'ailleurs ramener une dizaine de pieds que j'ai mis a pousser dans une jardinière après avoir racourcis les tiges. je vais bientôt pouvoir en manger, les tiges ont bien repoussées et sont très belles.

Écrit par : maminou | 18/10/2012

Répondre à ce commentaire

Je viens d'acheter du pourpier à fleurs doubles variées et je sais que le pourpier est comestible. Mais pourriez-vous me dire si la variété qui est utilisée pour ses jolies fleurs (et qui n'a pas les feuilles rondes, mais plutôt comme des grosses épines) est aussi comestible ?

Écrit par : isabelle | 19/07/2013

Répondre à ce commentaire

J'en ai consommé aujourd'hui même.Etant marocaine,le pourpier fait partie de ma culture culinaire bien que de moins en moins!Nous l'appelons ''rejla'' ( traduit littéralement et curieusement cela veut dire pied) .
Je participe à ce forum pour partager la recette locale. Après l'avoir lavé à grande eau nous le faisons cuire à la vapeur avec de bons bouquets de persil, de coriandre et de céleri et de l'ail à volonté . Nous laissons ensuite égoutter et dans un wok ou autre grand récipient ,nous mettons une bonne dose d'huile d'olive du sel , du paprika , du cumin ,du citron confit en petits dés ( et du piment en poudre pour les amateurs ) .Nous faisons revenir jusqu'à élimination du maximum d'eau. On rajoute un bon jus de citron .
Ca forme une sorte de pâte à déguster avec ou sans pain ...Bon appétit et donnez moi des nouvelles .

Écrit par : nadia | 14/09/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour les amies,

alors chez moi ya plein de pourpier sauvage qui pousse, j'ai lu les premiers com et demain je vais cueillir les jeunes pousses que je vais mélanger a ma salade de tomate, oignons et divers herbes.

je vous donnerais mes appréciations!

bonne continuation

Steph

Écrit par : steph | 20/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je voudrais savoir comment avoir des graines de pourpier.
Merci

Écrit par : Aurélie Isidore | 10/12/2013

Répondre à ce commentaire

je recherche des semences de haricots coco à rames ou nains

si quelqu'un connait un site ou un magasin merci de me le faire savoir

bien à vous

Écrit par : cuigniez | 24/04/2014

Répondre à ce commentaire

je recherche des semences de haricots coco à rames ou nains

si quelqu'un connait un site ou un magasin merci de me le faire savoir

bien à vous

Écrit par : cuigniez | 24/04/2014

Répondre à ce commentaire

Merci, pour le pourpier, une voisine m'a dit que ça se mangeait, et j'ai trouvé cet article sur le site.
Super ! J'en ai plein mon jardin, en fait c'est de la mauvaise herbe pour moi, et je l'arrachais, maintenant, j'en consomme dans les salades, les feuilles et les tiges fines ; par contre je n'ai pas trop de recettes.
Il pousse tout seul et je suis obligé de le limiter.
Coco

Écrit par : delemarre | 12/06/2014

Répondre à ce commentaire

Merci, pour le pourpier, une voisine m'a dit que ça se mangeait, et j'ai trouvé cet article sur le site.
Super ! J'en ai plein mon jardin, en fait c'est de la mauvaise herbe pour moi, et je l'arrachais, maintenant, j'en consomme dans les salades, les feuilles et les tiges fines ; par contre je n'ai pas trop de recettes.
Il pousse tout seul et je suis obligé de le limiter.
Coco

Écrit par : delemarre | 12/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Pour le pourpier en condiment, je pense que ma grand mère mettait du vinaigre coloré directement dans le bocal avec un peu d'estragon et poivre, est-la bonne recette ?

Écrit par : CAULIEZ | 09/07/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'habite sur la cote d'azur et je viens vous donner une recette de salade de Pourpier que nous pratiquons ici dans le sud

Feuilles de pourpier avec les rames les plus fines+ sauce faite d'huile d'olive et citron bio de préférence.(1 pour3)

On peut y rajouter des tomates Romaines pour compléter la salade si l'on veut

Ensuite en condiment: vous faites confire des feuilles de pourpier dans le vinaigre de cidre que vous placez dans un petit bocal + sel + poivres 5 baies

Écrit par : soubannier | 17/08/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je découvre votre blog, superbe!
J'habite l'île de la Réunion,à St André, un pourpier aux fleurs de diverses couleurs se plait bien dans mon jardin, il ressemble bien à vos photos, je voulais juste m'assurer que toutes les variétés sont comestibles? Pour l'instant il est décoratif, j'ai goûté une feuille et bien apprécié....pouvez vous levez mon doute?

Écrit par : Anne | 25/01/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'utilise le pourpier dans mon potage énergétique mais je ne sais pas où le trouver.
Il y a bien l'épicerie de rungis mais la personne nous à fait défaut.
Pourriez vous m'aider à me présenter un vendeur ou un producteur pour que je lui en commande
C'est assez urgent
Merci
Bien cordialement
Franck CLOUET

Écrit par : clouet | 02/03/2015

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je pensais que c'était de la mauvaise herbe mais depuis que j'ai découvert la recette du vinaigre au pourpier je vais l'essayer ! Merci :)

Écrit par : Iris78 | 14/04/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.