18/08/2008

Chuuuttt ! Tout baigne dans l'huile ... contaminée !

lesieur-huile-de-moteur

 Chuuuttt, Monsieur le Président ! Tout baigne dans l'huile ... frelatée. N'effrayez surtout pas les consommateurs ... nos actions pourraient plonger en bourse !

 

Presque à l'insu d'une majorité de consommateurs, 40.000 tonnes d'huile frelatée circulent depuis quelques mois sur le marché européen. Il s'agit d"huile de tournesol" achetée par Lesieur en Ukraine et à laquelle on avait frauduleusement ajouté de l'huile de moteur.

Cette huile, c'est la matière première d'un nombre incalculable de produits distribués sous des noms de marques connues.

La compromission des pouvoirs publics avec les milieux d'affaires n'est pas un scoop. Mais le cas de l'huile frelatée en provenance d'Ukraine en donne un nouvel exemple particulièrement choquant et révoltant, d'abord en raison de l'ampleur de l'arnaque, ensuite par les manoeuvres occultes déployées par les grands groupes alimentaires pour étouffer, sinon minimiser les conséquences en dehors de tout débat public.

Force est de constater que chaque fois que les intérêts économiques sont mis en balance avec la santé publique, le débat reste singulièrement discret, et que les premiers - avec la complicité de plus en plus systématiques des pouvoirs publics -l'emportent le plus souvent sur l'intérêt des consommateurs. Faut que ça change !

Dans cette affaire, l'information a été délibérément boycottée. La liberté de la presse est un beau principe dont la "real politik" des affaires n'a rien à cirer. Là où la presse francophone toute entière s'apprêtait à se déchaîner sur ce scandale majeur (à la suite du Canard enchaîné qui avait lancé le premier le pavé dans la mare.), il ne circule plus qu'une information discrète du niveau de celle de la rubrique des "chiens écrasés".

L'équivalent de 40.000.000 de bouteilles d'huile frelatée d'un litre circule sur le marché, et la plutocratie d'affaires entend que nous en sachions rien ou le moins possible. Ce ne saurait être qu'un simple "fait divers", bien sûr !

Puisque les plutocrates véreux des multinationales tentent de boycotter - avec la complicité des pouvoirs publics nationaux et européens - l'information démocratique à laquelle nous avons droit, pourquoi ne boycotterions nous pas, nous consommateurs, les produits de marque susceptibles de contenir de l'huile frelatée ? Voici une liste soumise à votre vigilance citoyenne :

(Source : http://hoaxbuster.com)

Les marques concernées, à boycotter d¹urgence et durablement, sont les suivantes :
 
Lesieur, bien évidemment, puisque leur avidité est à l¹origine du problème, et toutes les marques du groupe :

 

Fruit d'or - Épi d'or - Frial -  Isio 4 -  Oli - Carapelli - Saupiquet


Toutes les marques du groupe Unilever , par exemple :

Amora - Planta Fin - Maille - Knorr - Magnum - Miko

 

Les produits les plus susceptibles de contenir de l¹huile frelatée sont les suivants :

Mayonnaise
Tarama
Sauce Béarnaise
Chips
Vinaigrette allégée
Surimi
Céleri Rémoulade
Soupe de poisson en conserve
Poisson pané
Paupiettes de veau
Thon et sardines à l¹huile
Pâtes à tartiner chocolatées
Gaufrettes à la confiture
Barres céréalières et sucrées pour les enfants
Cookies

Excusez du peu, mais pensez aussi à vos enfants et informez-les !

Vous restez dubitatifs et vous aimeriez en savoir un peu plus sur le sujet ? Voici quelques liens :

 

http://boinblog.com/2008/06/23/lesieur-huile-moteur-tourn...

http://carnetsdenuit.typepad.com/carnets_de_nuit/2008/06/...

http://forum.fluctuat.net/fluctuat/politique-economie-soc...

http://liege.indymedia.org/news/2008/06/20639.php

http://raffa.grandmenage.info/

http://www.familles.com/v4/forums/forums-familiaux-huile-...

http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=70978

http://www.midilibre.com/articles/2008/05/15/20080515-FAI...

http://www.naturavox.fr/article.php3?id_article=4203

http://www.rue89.com/2008/07/28/epilogue-dans-laffaire-de...

Merci de votre compréhension et de votre participation solidaire à l'action. Faites passer le message !

José

 

11:32 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

LE BOYCOT EST NOTE. CAR IL M'ARRIVE TOUT DE MEME D'ACHETER DES PRODUITS AMORA, MAILLE ET SAUPIQUET. Pour le reste je n'étais pas trop concerné par les achats.
P.S. N'oubliez pas également de ne pas acheter les marques distributeurs, qui viennent probablement des mêmes fournisseurs. Mais qui sont parfois pires.

Écrit par : Mark | 18/08/2008

Répondre à ce commentaire

José,

Ton billet confirme ce que tu dénonces toujours. Ce genre de problème n'arrive presque toujours que chez des gros groupes agro-alimentaires!!! Des matières premières comme l'huile se trouve dans tellement d'aliments qu'on ne peut qu'imaginer l'étendu du problème.


Écrit par : Apolina | 18/08/2008

Répondre à ce commentaire

Je viens de faire un tour dans les placards et je ne suis concernée que par une bouteille d'Isio 4 mais le messagge est passé à nos enfants et aussi aux amis qui sont,un peu plus que nous, consomateurs de produits fabriqués industriellement.

Merci José, avant cet article je n'avais jamais entendu parlé de ce problème "Lesieur".
Nous estimons pourtant être vigilents en ce qui concerne notre alimentation, comme quoi...

Écrit par : MTV | 18/08/2008

Répondre à ce commentaire

C'est noté ! J'ai également fait le tour des placards et dorénavant je ne ferais plus de liste de courses avant d'aller au magasin mais plutôt une liste de non-courses.
Merci
A dimanche

Écrit par : Philou | 18/08/2008

Répondre à ce commentaire

Et encore une fois on prend les consommateurs et le "peuple" pour des moins que rien. J'ai entendu parler de ça il y a quelques jours et je suis contente d'en lire un peu plus. Personnellement je ne suis pas concernée car je fais mes courses en magasins bio. Je vais faire passer le message car il faut que l'on sache.
Merci José pour cet article.

Écrit par : Marie Flo | 20/08/2008

Répondre à ce commentaire

je me suis permis de faire un copié-collé pour diffuser ce message dans un groupe francophone sur Internet.
si c'est un problème, dites-le-moi.
merci pour ce travail de recherche!

Écrit par : Adrienne | 21/08/2008

Répondre à ce commentaire

C'est révoltant, et tout cela au nom du profit.

Écrit par : eleonor | 22/08/2008

Répondre à ce commentaire

Mais c'est épouvantable ce que tu dis là José ! A faire circuler évidemment, en plus j'ai de l'huile de ces marques dans mon tiroir. Le problème avec les marques distributeurs - comme souligné par Mark plus haut - c'est qu'on ne connait pas leur provenance puisque uniquement celle du distributeur est indiquée.
Merci pour ce partage... Drôle d'époque quand même !

Écrit par : Marie-France | 23/08/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.