31/08/2008

La CAPUCINE : elle se mange et séduit

200800830 016 Capucine

La CAPUCINE : elle se mange et séduit

Les capucines (famille des tropéolacées) se rencontrent souvent dans nos jardins, où elles fleurissent tout l'été et jusqu'aux premières gelées. Les jardiniers les apprécient dans le potager, non seulement parce qu'elles peuvent garnir avantageusement l'une ou l'autre clôture disgracieuse, mais surtout parce qu'elles ont la capacité intéressante d'attirer irrésistiblement les pucerons noirs. Ces pucerons apprécient si fort la capucine, qu'ils négligent de coloniser les fèves des marais, les haricots et les choux qui poussent à proximité, des légumes dont ils sont également friands.

Toutes les espèces de capucine sont originaires de l'Amérique latine. Celles que l'on rencontre le plus fréquemment dans nos jardins sont des plantes annuelles, cultivars de deux espèces proches du type botanique : la Grande capucine (Tropaeolum majus), originaire du Pérou et la Capucine de Lobb (Tropaeolum peltophorum Benth.), originaire de Colombie.

Il existe une espèce de capucine vivace (Tropaeolum speciosum), originaire de l'île de Chiloé, et plusieurs espèces tubéreuses. Parmi ces espèces tubéreuses, citons Tropaeolum azureum, Tropaeolum pentaphyllum, Tropaeolum tricolor, et Tropaeolum tuberosum. Cette dernière espèce est la célèbre "capucine tubéreuse" que les collectionneurs de légumes rares (chez nous !) connaissent bien. Elle se prépare comme la pomme de terre, le taro ou le topinambour, avec un goût nettement plus fort. 

En rédigeant ce billet, je n'ai pas eu l'intention de vous détailler toutes les espèces de capucines qui existent, mais tout simplement de vous ouvrir encore une fois une petite fenêtre discrète sur l'incroyable biodiversité végétale qui nous entoure et dans laquelle nous pourrions utilement puiser une alimentation alternative.

Après ce préambule, je me recentre donc simplement sur les deux espèces que nous appelons couramment "capucine" dans nos régions : la Grande capucine et la Capucine de Lobb. (Il en existe de nombreux hybrides.) Autrefois, alors qu'elles tenaient une place dans notre alimention, on les désignaient indistinctement sous le nom de "Cresson d'Inde". Ce "cresson d'Inde" a été mis à l'honneur à partir de 1684 à la cour de Louis XIV

Le feuillage, les fleurs et les graines (encore vertes) étaient des ingrédients bien connus et appréciés dans la belle société du 17ème siècle. Nous pourrions facilement en revaloriser l'usage à notre époque de "malbouffe". Il s'agit de nous affranchir de l'assortiment de misère des légumes qui nous est proposé par le commerce standard. Ce sont souvent des ingrédients sans attrait et sans originalité, dépourvus de bon goût et "traités". C'est en découvrant la cuisine du maître-cuisinier Claude Pohlig que j'ai appris qu'on ne mangeait pas seulement les fleurs de cette  plante, mais également ses feuilles et ses graines. Les recettes de Claude associant la capucine m'avaient particulièrement plu au mois d'octobre de l'année dernière, et je ne me suis plus privé d'en consommer cet été.

Fabienne, notre grande et adorable complice "écavienne", qui a elle aussi des dons culinaires remarquables, nous a donné sur son blog, dans un billet intitulé "Dansons la capucine ...", deux excellentes recettes que je vous invite à découvrir :

Câpres de capucine

Pannequets de capucine au testun de Barolo, sauce aux effluves de mimosa

Les feuilles de capucine sont arrondies, de couleur vert pâle, avec des veines claires et rayonnnantes. Elles donnent beaucoup de fraîcheur, contiennent significativement de la vitamine C, et l'huile essentielle qu'elles contiennent donne une saveur légèrement poivrée qui relève bien le goût des salades.

200800830 001 Capucine

Les fleurs, très lumineuses et souvent cachées sous le feuillage sont rouge orangé, oranges ou jaunes. Leur forme est très caractéristiques avec une trompette ou éperon recourbé à l'arrière. Leur goût est agréable. Ciselées, leurs couleurs vives apportent une distinction tout à fait originale à la présentation de vos plats froids.

200800830 005 Capucine

Les boutons de fleurs, verts et tendres, peuvent - comme les graines - être préparés au vinaigre à la façon des câpres, et sont particulièrement agréables à consommer.

Lorsqu'elles sont encores vertes, les graines - toujours groupées par trois - peuvent également être ajoutées aux salades. Elles rendent une saveur qui rappelle celle du radis.

On peut également écraser les graines fraîches de la capucine et les servir en infusion. Cette préparation toute simple constitue un puissant antiseptique efficace non seulement dans le traitement des bronchites, des maux de gorge et des sinusites, mais encore dans les cas d'infections urinaires diverses.

La même infusion, froide, peut être utilisée comme une lotion dermatologique pour nettoyer et purifier les peaux grasses.

La macération des feuilles de capucine constitue une lotion capillaire tonifiante tout à fait naturelle. Elle traite le cuir chevelu, même dans le cas d'affection à caractère psycho-somatique comme l'alopécie.

La culture de la capucine est particulièrement aisée dans un endroit ensoleillé. Elle réussit même dans les sols les plus pauvres. Les capucines de Lobb sont particulièrement coureuses et grimpantes. Les tiges atteignent souvent 3 à 4 mètres de long et peuvent être fort envahissantes.

 

 

Bien chlorophyllement vôtre,

José


 

200800830 003 Capucine

20:47 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

J'en ai encore bien appris aujourd'hui José ! Merci pour ce billet très intéressant.
Par contre, Fabienne (j'avais déjà vu son billet) et toi me faites trop envie avec vos capucines. Je trouve cette fleur très jolie et j'adore sa couleur. C'est pô juste :-(

Bises à Anne et toi.

Écrit par : Marielle | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

Merci mon José pour ce nouveau cours. J'aime bien aussi l'inégniosité des jardiniers et leurs placements bien réfléchis de cappucine par rapport aux pucerons et aux légumes. Et tout celà ce perd petit à petit, dommage.

Écrit par : mark | 01/09/2008

Répondre à ce commentaire

Cela fait déjà quelques années que nous consommons les fleurs, les feuilles et les graines de capucines. Mon fils a converti ces copains et les fleurs du quartier sont décimées par ces apétits voraces d'ado au retour du collège ... On en plantera encore plus l'an prochain. Pour les recettes je conseille un pesto avec les graines, un vrai régal avec du poisson.

Écrit par : birgit | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

corne des andes, evergreen et autres variétés anciennes toutes aussi délicieuses les unes que les autres (j'en parle aussi dans un article "quelle merveilleuse tomate"). Je ne connais pas encore trop ce blog mais je reviendrais après ce passage trop bref Bonne nuit Béa

Écrit par : cardamome | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

j'en parle aussi dans un article "quelle merveilleuse tomate"...corne des andes, evergreen et autres variétés ancciennes. Je ne connais pas encore trop ce blog mais je reviendrais après ce passage trop bref Bonne nuit Béa

Écrit par : cardamome | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

Merci pour toutes ces généreuses informations. Mes capucines sont présentement en fleurs, en feuilles et en graines, alors il faut que j'ose! Je la trouve très (trop?) piquante... je vais continuer à l'apprivoiser. Les semences fraîches sont superbes, je ne savais pas qu'elles se mangeaient.
merci encore
Julie

Écrit par : Julie | 04/09/2008

Répondre à ce commentaire

j'aimerais trouver une recette pour confire les graines de capucines

Écrit par : grailet chantal | 18/07/2009

Répondre à ce commentaire

Elle est aussi utile pour la lutte bio Bravo pour votre exposé
cordialement

http://www.nature-jardins.com/lestraitementsbio1.html

Écrit par : zadig67 | 19/09/2009

Répondre à ce commentaire

Voulant faire des "câpres" de capucines,j'ai mal compris la recette d'une amie ,et,à la place des "boutons" j'ai utilisé les graines fraîches .
Eh bien,j'ai eu de succulents petits cornichons :-)))
J'espère seulement que je pouvais le faire ,en tout cas,je suis toujours là hi hi hi!

Écrit par : Martine (Gaume) | 13/05/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour
ce site est une mine d'or!!!merci
je suis tombée dessu car je voudrais faire un potager perpetuel et je cherche des plants ou graines......que je ne trouve pas!!!!!!!
pourriez vous m'aider??????
merci beaucoup
a bientot
sandrine 64230 mazerolles,france

Écrit par : masseing | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Sandrine,

Notre association offre gratuitement des graines à ses membres et leur met également des plants bio en pot à disposition pour une petite participation aux frais.
Les graines sont envoyées aux membres par la poste. Le plants en pot doivent soit être retirés dans nos installations, soit sur notre stand lors des foires auxquelles nous participons.

Pour être informée sur la manière de devenir membre, je vous invite à cliquer sur l'icône (photo d'une de nos serres) tout en haut dans la colonne latérale gauche de ce blog : "Comment devenir membre et recevoir des graines"

Bien cordialement

Écrit par : José | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour, pourrais je avoir une précision sur la macération des feuilles de capucine pour les cheveux : simplement dans de l'eau ? du vinaigre, de l'alcool ?? Si j'ai bon souvenir, petite à l'école, on faisait du yaourt avec les graines aussi ??? si vous avez la recette, elle sera bienvenue aussi . Grands mercissssssssss

Écrit par : mauricette | 04/07/2011

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce commentaire car je tiens à préciser que c'est un régal également de lire un texte sans faute !!
celà devient très rare surtout sur Internet !
Quand on n'est pas obligés de relire plusieurs fois pour comprendre, quel bonheur ! en plus du fond très intéressant.
Une passionnée de botanique et de français.

Écrit par : Dominique | 06/10/2011

Répondre à ce commentaire

Beaucoup d'articles très intéressants, je reviendrai ....

Écrit par : DM | 17/06/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour..moi ..je fais du miel de fleurs avec des capucines....délicieux

Écrit par : genevieve | 13/07/2012

Répondre à ce commentaire

Tout ce que j'ai lu est très intéressant. Peut on me dire s'il est possible de faire de la gelée de fleurs de capucines ?

Écrit par : bouquet | 07/05/2014

Répondre à ce commentaire

Bon jour ,
j'aimerai avoir les portion de fleur pour faire une tisane ou outre remède , parce que j'ai peur de mètre de trop . Je sais qu'il y a de mesure a respecte.

Merci devance.

Écrit par : Manuela | 22/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.