20/10/2008

Crumble de coing et de pomme aux noix

20081020 012

Dessert de saison :

 

Crumble de coing et de pomme au noix


 

Après que mon José vous ait présenté les fruits de saison que sont les pommes, les coings et les noix, il me fallait trouver une recette à publier qui intègre ces trois ingrédients.

J'avais déjà ma petite idée, lorsque samedi, je rencontre incidemment notre ami Mark, du blog Passion Cuisine. Inutile de dire que nous n'avons pas pu nous empêcher de parler ... cuisine. Et dans la grande complicité qui nous unit, nous nous sommes même fait des confidences ... sur les prochaines recettes que nous allions réaliser.

Mark me vante entre autres la recette d'un crumble qu'il avait découvert quelques jours auparavant dans le magazine "Cuisinez comme un chef" et qu'il allait adapter. "Pourquoi, souris-tu, Anne ?", s'enquiert-il les yeux chargés de points d'interrogation. Je suis bien obligée de lui avouer que j'avais planifié cette même recette pour le lendemain. Nous avons éclaté d'une rire ... comme seuls les "écaviens" savent le faire.

Mark a publié sa recette hier (cliquez-ci pour la découvrir). Je vous en propose aujourd'hui ma version :

Crumble au coing, à la pomme et à la noix

 

(Proportions pour 4 personnes, disposant encore d'un bon appétit après le repas principal !)

Ingrédients 


 
2 coings
4 pommes (d'une variété ne se décomposant pas trop vite à la cuisson, comme la "Barthélémy" ou la "Reinette heirnaut" )
8 noix fraîches (si possible) épluchées
le jus d'un citron jaune
3 c à S de miel citronnier (parfum très subtil) + 1 c à S
50 gr de beurre pommade
50 gr de poudre d'amande
50 gr de farine tamisée
50 gr de sucre "muscovado"
(sucre de canne non raffiné au léger goût de caramel et de vieux rhum, divin !)
12 feuilles de verveine odorante*
(hachées au couteau pour qu'elles libèrent tout le parfum citronné)
2 L d'eau

 

Préparation

 
Portez 2 litres d'eau à ébullition. Versez- le jus de citron.
Epluchez les coings, coupez-les en 4. Prenez soin de bien enlever le coeur (partie très dure), puis plongez vos quartiers de coings dans l'eau bouillante et laissez cuire maximun 15 min.
Ne prolongez pas la durée de cuisson, car les fruits deviendraient farineux.
Préchauffez votre four à 160°.
Mélangez le beurre pommade avec la farine, la poudre d'amande, le sucre en travaillant du bout des doigts afin d'obtenir une pâte granuleuse.
Filmez et réservez à T° ambiante.
Egouttez les coings, laissez légèrement refroidir, coupez-les en gros dés.
Brisez les cerneaux de noix en petits morceaux en les écrasant.
Dans une poêle, faites fondre une petite noix de beurre; Faites-y blondir légèrement vos morceaux de pommes, jusqu'à mi-cuisson (très important !); Ajoutez les morceaux de coings.
Enrobez le tout de miel, cuisson 2 min.
Ajoutez la verveine hachée et mélanger consciencieusement.
Dans une autre poêle, faites fondre 1 c à S de miel et ajoutez-y les noix; faites les caraméliser. Ajoutez-les dans la préparation des fruits.
Versez le tout dans un plat allant au four, puis recouvrez avec la pâte à crumble.
Faites cuire 20 à 25 min.
Dégustez tiède.

 
* a défaut d'alcool j'ai utilisé de la verveine qui entre dans la composition de la Chartreuse.

 

  
Ce dessert a beaucoup plu chez nous, où nous avons tous adoré le moëlleux des coings et des pommes associé au croquant des noix, le tout rehaussé des saveurs du sucre de canne et du miel. La verveine apporte une légère saveur citronnée.
 
 

Suggestion vin
 
Coteaux du Layon
, rappelant les coings et les fruits secs

 

Qu'en pense notre éminente sommelière Sandrine, notre amie "écaviennes" du blog "Vins et gourmandises" ?
 
Mark nous avons cuisiné comme des CHEFS, hein dis-donc ! Ah que c'était bon !

 

Bon appétit,

 

Anne
 

 

 

20081020 016

 

10:53 Publié dans DESSERTS | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Anne, Oui, et il m'en reste encore pour ce soir. La prochaine fois j'essaye avec le muscovado.

Écrit par : mark | 20/10/2008

Répondre à ce commentaire

humm qu'est ce qu'il doit être bon ce crumble !

Écrit par : elodie | 20/10/2008

Répondre à ce commentaire

tiens justement mon mari m'a acheté des kilos de coings ce week-end, voilà une superbe idée!

Écrit par : carochococo | 20/10/2008

Répondre à ce commentaire

miam.. que de bonnes choses dans ce crumble...miamh!!!!

Écrit par : lory | 20/10/2008

Répondre à ce commentaire

Si je vois des poires de coing, j'achète et prépare ton crumble. Il n'aura pas tout à fait le même parfum mais j'espère qu'il y ressemblera.

Écrit par : Aline | 20/10/2008

Répondre à ce commentaire

Mon dieu que j'aime les saveurs de l'automne !!! tu peux également utiliser du sucre demerara qui est encore moins raffiné que le muscovado
Amitiés

Écrit par : Philou | 20/10/2008

Répondre à ce commentaire

Oooohhhh - ça a l'air bon! Déjà Mark nous avait tenté - maintenant, avec ton billet, comment resister???

Écrit par : Apolina | 20/10/2008

Répondre à ce commentaire

Alors là, chapeau bas! Quel délice! (je n'ai pas encore goûté, mais je le suppose! hihi!).
Alors, j'apprends deux choses: le sucre muscovado : connaissais pas! ça se vend en grandes surfaces ou dans des épiceries spécialisées.
Quant au miel citronnier, ben là non plus, connaissais pas. Pourtant, j'en connais déjà quelques variétés!
Je pense que je vais tenter ma version le WE prochain! miam!
Bizzz
http://cuisine-de-mamini.skynetblogs.be

Écrit par : Rose | 21/10/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.