29/10/2008

Légumes oubliés : le grand retour du CARDON !

Cardon, Fatema Hal

Cette variété de cardon géant nous vient de Toscane ... Parmi les variétés inermes, elle peut justement être considérée comme une des meilleure en cuisine.

Légumes anciens :

 

 

Le grand retour du CARDON

 

 

Ce légume, tant par l'aspect que par le goût, est un proche parent de l'artichaut. Il ressemble à bien des égards à leur ancêtre commun, le chardon, dont il est une forme géante avec des pétioles larges et charnus.

De nos jours, il existe deux types de cardons :

Les variétés du premier type - les plus primitives - sont couvertes d'épines parfois redoutables. Paradoxalement, ce sont ces variétés qui sont les plus appréciées des gastronomes.

Parmi ces variétés du type primitif, deux cultivars sont bien connus des gastronomes pour leurs pétioles ( = cardes)  charnus et épineux, appelé côtes :

Le Cardon de Tours

Le Cardon Argenté de Plainpalais

Outre ces variétés à épines, la sélection horticole a permis d'obtenir progressivement des cultivars dépourvus d'épines, qualifiés d' "inermes" :

Le Cardon Plein blanc inerme

Le Cardon Rouge d'Alger

Le Cardon Vert de Vaulx-en-Velin

Le Cardon géant Gobbo di Nizza Monferrato

 

Dans la cuisine du Mahgreb et de l'Égypte, nous possédons de nombreux témoignages écrits qui attestent qu'il s'agit d'un légume traditionnel fort ancien.

Sauf dans le Valais, le canton de Vaud, la région genevoise, le Lyonnais et le Nord de l'Italie, le cardon est un de ces nombreux légumes tombés longtemps en désuétude. Il est actuellement remis à la mode par de grands cuisiniers qui ont mieux "compris" l'ingrédient, son goût fin, délicat et ... authentique. Véritable légume-santé, les diétiticiens avalisent chaudement sa consommation. Pas étonnant que la demande commerciale explose depuis deux ans.

Le cardon  (Cynara cardunculus, Linné) est une plante vigoureuse de la familles des astéracées ( ou composées). Bien que ce soit une plante vivace, elle n'est généralement cultivée que comme annuelle ou bisannuelle.

Sa sève a un aspect laiteux et un goût amer que l'étiolement (= priver de lumière, pour obtenir le blanchîment et l'attendrissement des cardes), pratiqué 3-4 semaines avant la récolte fera disparaître.

Ses grandes feuilles pétiolées, nervurées, vertes par dessus et duveteuses par dessous, sont largement découpées en lobes, dotées de côtes très épaisses et charnues. Les variétés rustiques portent sur le rebord des feuilles des épines courtes mais coriaces; les autres variétés sont dites "inermes", c'est-à dire qu'elles sont dépourvues d'épines.

 

 

 

20081025 004 Cardon

 


 

Ces variétés inermes - d'introduction relativement récentes - font bien entendu mentir aujourd'hui le vieil adage de nos aïeux : "Il n'y a pas de bon cardon sans épines", qui avait aussi un sens figuré.

 

 

20081025 015 Cardon

 

 

La deuxième année de croissance, l'inflorescence fait son apparition sur des tiges grêles s'élevant à plus d'un mètre au dessus du sol. Elle est formée de fleurs violettes regroupées en capitule à involucre ( - une "enveloppe" qui les réunit sur une même base. Pensez à un fond d'artichaut !)

 

 

20081019 124 Cardon

 

Le cardon se plaît en plein soleil et demande un sol humifère et profond. On le sème en place au printemps, dès que les gélées ne sont plus à craindre. Il faudra respecter une distance de 80 cm minimun entre les plants, faute de quoi ils ne pourront prospérer.

A partir de la mi-août et jusqu'aux premières gelées, il faudra "blanchir" les pieds, soit sur place, soit en les récoltant "en mottes" pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l'amertume.

 

 

20081025 017 Cardon

 

Le blanchîment des pieds en place s'effectue soit par un buttage vigoureux, soit par enserrement des pétioles en les nouant par le sommet. (On peut aussi - et c'est de plus en plus fréquemment le cas - les enserrer dans du film plastique de couleur foncée. Personnellement, je n'aime pas cette dernière méthode, et je ne la pratique pas ... pour des raisons que je ne peux pas développer ici. Mais il est vrai que personnellement, je ne dois pas "gagnez ma vie" en vendant mes légumes, ce qui modifie totalement ma manière de cultiver.)

 

Le cardon et notre santé

Le cardon est riche en inuline, un sucre assimilable sans nuisance par les diabétiques. Il renferme en outre un précieux mucilage, qui lui confère des vertus laxatives et rafraîchissantes. Ses sels minéraux, ses glucides sont intéressants pour notre santé. Il contient en outre de la cynarine, un principe amer dont on a découvert au début de XXème siècle le pouvoir épurateur du foie. C'est ainsi que le cardon peut à la fois servir de légume de fêtes et de légume d'après- fêtes. Ce n'est pas par hasard qu'il se consomme - dans bien des régions - à la Noël.

 

Le cardon en cuisine

On coupe les côtes du cardon en tronçons pour en ôter les fils (aussi la pellicule qui recouvre la face creuse, qui s'enlève d'ailleurs très facilement) -, comme on le ferait pour les branches de céleri ou de rhubarbe -, puis on plonge les morceaux dans de l'eau citronnée pour éviter qu'il ne noircissent.

 

20081025 009 Cardon


 

 

La cuisson des cardons s'effectue dans un "blanc-bouillon", c'est à dire dans de l'eau citronnée bouillante à laquelle vous aurez ajouté un peu de farine préalablement délayée. Laissez ébouillanter pendant 20 à 25 minutes. Cuit de cette manière, le cardon révélera mieux tout la délicatesse de sa saveur. Les tronçons pourront alors d'être servis nature avec une noisette de beurre ou arrosés avec du jus de viande, ou encore accommodés aux fines herbes de votre choix. Ils accompagnent indéalement les viandes blanches.

Classique des classiques dans le monde des gourmets, on prépare également le cardon à la moëlle (mais, depuis la crise de la "vache folle", il est de plus en plus difficile d'en trouver en ville avec une bonne garantie sanitaire), frits en beignets, en gratin ou à la grecque.

Anne m'a promis de vous communiquez dans son prochain billet, sa recette de cardons farcis. Moi, j'adore ! Vous m'en direz des nouvelles ...

Bien chlorophyllement dévoué,

José

 


 

20081025 003 Cardon
 

 

 

20:22 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (52)

Commentaires

José Encore une fois merci pour ce billet très instructif.
J'attend la recette d'Anneke avec impatience et me mettrai alors en quête de cardons !
Bisous à vous deux.

Écrit par : Marielle | 29/10/2008

Merci pour ces infos José. J'en avais pris pour la première fois au marché à côté de chez moi - même le vendeur ne savait pas me dire quoi en faire - j'ai donc consulté quelques livres...

Marielle

On en trouve sur le marché d'av Chazal (mardi matin) et celui du place du chasseur Ardennais (ven après-midi)


bisous

Écrit par : Apolina | 30/10/2008

mes grands parents et parents en ont toujours fait pousser dans le jardin à Annecy et c'est un plat que l'on mange toujours l'hiver pour les fêtes. j'étais très intriguée en arrivant à paris que personne ne connaisse. c'est tellement bon le cardon

Écrit par : marie | 30/10/2008

Chez mes parents nous en avons toujours mangé, par contre j'ignorais la façon de les cuire au blanc-bouillon (je note). Je vais surveiller chez mon primeur ou au bio.
J'essaie de distribuer des panais du jardin et personne n'en veut pourtant ils sont délicieux. Quand on ne connait pas on dit "j'aime pas" idem pour les chayottes (la cueillette est prévue très bientôt)
Ca m'exapère des adultes comme ça ...!

Écrit par : bazarette | 30/10/2008

Bonjour Bazarette Ne t'en fais pas trop Bazarette. C'est toi qui est dans le bon. Beaucoup de gens sont néophobes sans le savoir. Ils ont peur de la nouveauté et pour s'en protéger, déclarent mauvais des aliments excellents qu'ils n'ont jamais goûtés. Mais sache qu'ils ont presque tous un talon d'Achille gourmand. Trouve-le et tu partageras vite avec eux le même plaisir authentique autour d'un même plat. L'important, c'est de varier beaucoup, beaucoup et agréablement.

Écrit par : José | 30/10/2008

Pour trouver des cardons il faut que je descende à Liège dans un magasin marocain. Je connais ce légume et je le trouve excellent. Je note cardon sur ma liste de courses, pour ne pas les oublier.

Écrit par : Aline | 01/11/2008

Belle recette, mais chez moi, on a du mal a trouver des cardons. Ce sont des souvenirs de vacances à la montagne...C'est bon !

Écrit par : eleonor | 02/11/2008

Recherche cardon de Tours Bonjour,
Si parmi les lecteurs quelqu'un dans son jardin cultive la varieté de cardon "de Tours", je suis très interessé, c'est une varieté très difficile à trouver (d'ailleurs que je n'ai jamais trouvé) a... alors peut-etre quelq'un cultive cette plante dans son jardin depuis des années.
mERCI BEAUCOUP !

Écrit par : Christophe | 12/12/2008

Surprise après cuisson lorsque j'ai voulu servir mon gratin de cardons j'ai eu la désagréable surprise de les découvrir de couleur verte comme oxydés. Que s'est-il passé ? Je les ai fait tremper dans l'eau citronnée pour les nettoyer et les empêcher de noircir - ensuite je les ai fait cuire au cuit vapeur classique en ajoutant dans l'eau bouillante du bicarbonate de soude. Ou est l'erreur ?
Merci de me l'indiquer.

Écrit par : VABRE M-T | 11/01/2009

Cardon Merci de votre visite sur le blog.

Votre déconvenue est très compréhensible. Je pense qu'il était superflu d'utiliser le bicarbonate de soude, composé alcalin, après avoir utilisé du jus de citron. Votre eau de cuisson avait-elle été préparée en "blanc-bouillon", tel qu'indiqué dans le billet ?

Bonne semaine

Écrit par : José | 12/01/2009

ce légume s'appelle comme moi cardon je ne savais pas comment été ce légume car sa ma fait bizarre de savoir qu'il s'appelle comme moi

Écrit par : cardon | 10/02/2009

Un mariage classique Le gratin de cardons est dans la cuisine régionale lyonnaise l'accompagnement traditionnel du non moins traditionnel "poulet au vinaigre", les saveurs acides et onctueuses de l'un répondent parfaitement à l'amertume et au croquant de l'autre.

Écrit par : Sarmate | 21/02/2009

Je suis contente d'avoir eu ces informations car j'en ai acheté un plant l'année dernière et je craignais de m'être laissée refiler un banal pied d'artichaut : dans mon souvenir le cardon était obligatoirement épineux, et celui que j'ai n'a aucune épine. Merci de vos précieux conseils de cuisson, je n'en ai jamais fait cuire et pas mangé depuis....une bonne quarantaine d'années !

Écrit par : Coline Dé | 08/05/2009

Je suis contente d'avoir eu ces informations car j'en ai acheté un plant l'année dernière et je craignais de m'être laissée refiler un banal pied d'artichaut : dans mon souvenir le cardon était obligatoirement épineux, et celui que j'ai n'a aucune épine. Merci de vos précieux conseils de cuisson, je n'en ai jamais fait cuire et pas mangé depuis....une bonne quarantaine d'années !

Écrit par : Coline Dé | 08/05/2009

Et voilà les amis ...Encore une superbe découverte gustative grâce à vous ! Miammmmm le cardon une fois gouté...Impossible de s'en passer!
J'en ai fait un délicieux velouté à la moelle mais je ne compte pas m'arrêter là ;))
Merci et bises amicales de la vallée

Écrit par : mtv | 26/10/2009

recette d'algerie encore une fois merci pour toute ses information !je suis contente de partager la racette de chez nous qui est differente de la votre mais toute aussi bonne:metre dans une cocote 1k de viande .une moitie d'ognion rape.3 gousse d'ail ecrase.une tomate rape.sel .poivre.safran.1 cc paprika.huile tournesol.1c as d'huile d'olive.laisser mijoter puis ajouter de l'eau et laisser bouillir.ajouter les cardans deja netoyer et laver avec de l'eau citroner.cuire 3/4 d'heure a feu dous.et deguster aussitot.bonne apetit.

Écrit par : yasmine | 08/12/2009

Bonsoir monsiur Jose je me excuse de ne pas avoir mis le lien de votre site mais toutes les photos sont a moi sauf celle des cardons pas encore nettoyes merci pour votre gentillesse et votre commetnire bonne continuation a vous et toutes mes excuses j ai ajoute le lien ou vous voulez que je supprime la photo

Écrit par : sourour | 28/01/2010

Les photos de la recette sont les miennes pour celle des cardons j aurais du mettre la source je l ai ajoutee et j ai beaucoup aime votre signature en fin de billet
D ailleurs pour le plagiat j ai dit a toutes els amies que mes photos etaient partout sur le net et que sans signature c etait plus facile de les prendre mais cela m est bien egal car si je vais m empoisonner la vie avec ca comme je leur ai dit il vaudrait mieux arreter le blog merci amities du maroc et tout mon respect bonne continuation a votre superbe site
Bien chlorophyllement dévoué,

PS ET Pour paperblog je vais me desiscrire car vous netes ni le premier ni le dernier qui me le conseille a bientot et merci qund meme

Écrit par : sourour | 28/01/2010

Merci pour toutes vos explications , c'est très instructif.

Pour ma part je le cultive depuis l'an dernier mais surtout pour la déco du jardin .Je suis très déçue , car cette année la moitié seulement donne des à nouveau des feuilles qui mesurent déjà soixante centimètres .Feuilles et racines sont restées en place à l'automne bien paillées.

Comme je ne vois toujours rien sortir, j'ai retourné la terre à ces endroits , j'ai retrouvé des racines encore vivantes mais qui ne donnent rien .Pourquoi?
Je voudrais le cultiver en vivace , est ce possible , mais comment dois je m'y prendre ?
Merci encore

Écrit par : Dom | 09/06/2010

slt tt le monde je voudrais savoir si les cardons fins sont aussi bons que les gros nutritivrment parlant merci.

Écrit par : myriambelly | 12/01/2011

bonjour
nous dans le midi nous mangeons la carde bien blanche crue avec

une anchoiäde a l'huile d'olive nous avons fais connaitre ce plat cet année à des parisiens et des francs comtois il se sont tous régalés
mais cuit c'est très bon aussi .

pour nous c'est un met traditionnel du repas de noël

Écrit par : molina | 09/02/2011

Bonjour,

le cardon est également très très bon dans le couscous!!! Nous en ramenons quand nous sommes en Kabylie et c'est à chaque fois le même régal je dois dire!!

Écrit par : anne | 11/02/2011

bonjour.je souhaite trouver des plants de cardons ou semis.je suis dans les deux sevres et je ne connais pas ce legume.merci de vos conseils.cordialement.

Écrit par : olivier | 24/02/2011

Bonjour Olivier,

Nous avons des graines de différentes variétés de cardons, parmi lesquelles le fameux "Gobbo di Nizza Monferrato" et le "Rouge d'Alger". Des oeilletons (plants) en pots seront vendus aux portes ouvertes de notre potager "Singel", lors de la traditionnelle journée "Graines d'amitié 2011", le samedi 5 mars prochain, de 14 à 18 heures. Plus que 8 fois dormir donc ...

Écrit par : José | 25/02/2011

J'admire !
Nous passerons très bientôt.
Amitiés,

Marine, Annie et Lucien FaceCooKien.

Écrit par : Lucien | 12/08/2011

En bonne lyonnaise, le cardon est un plat traditionnel pour les fêtes. Après cuisson, comme ci dessus, je fais un roux et bouillon de pot au feu (fait qq jours plus tôt). Dans un plat à gratin, cardons cuits + roux + couche de gruyère râpé et au four pour gratiner...Mamette

Écrit par : Brunel | 30/12/2011

Les Chambériens sont amateurs du cardon de Plainpalais,variété
locale aux épines douloureuses,il se sème mais ne se repique pas.
A l'automne , on" empaille " le cardon pour le faire blanchir et le protéger des gelées précoces "dépailler les cardons " est une expression savoyarde très imagée: c'est aux beaux jours ,mettre
un short et ainsi montrer ses jambes bien pâles......................

Écrit par : cossin | 20/02/2012

Pour obtenir un cardon bien blanc, au départ, coupé en tronçons d'environ 3 cm et les jeter dans de l'eau additionnée de lait et ensuite le cuire de la même manière, vous obtiendrez un cardon blanc et tendre , ce qui n'est pas le cas avec le citron qui a tendance à le durcir et et lui donner un goût acidulé, moi je le sert avec une béchamel légère cuisiée avec le liquide de cuisson, bonne dégustation

Écrit par : louisette | 03/03/2012

Pour obtenir un cardon bien blanc, au départ, coupé en tronçons d'environ 3 cm et les jeter dans de l'eau additionnée de lait et ensuite le cuire de la même manière, vous obtiendrez un cardon blanc et tendre , ce qui n'est pas le cas avec le citron qui a tendance à le durcir et et lui donner un goût acidulé, moi je le sert avec une béchamel légère cuisiée avec le liquide de cuisson, bonne dégustation

Écrit par : louisette | 03/03/2012

J'habite dans le cotentin ( manche) et des amis lyonnais m'ont donné des pieds de cardon, il y a bien maintenant 4 ans. Ils fleurissent chaque année et je ne les ai jamais récoltés. En avril ils mesurent 1.20 et les cotes sont magnifiques. Quand dois-je les récolter, il me semble que si j'attends la mi-aout, ils seront montés.
Pourriez vous me dire ce que je dois faire ? Je vous remercie.

Écrit par : belliol | 15/04/2012

bonjour, super votre site , c'est une mine de renseignements pour moi qui débute en jardinage.
J'ai laissé mes cardons monter en fleurs car à l'automne derniers ils étaient moches et rikikis et n'ai pas ceuilli les cardes.
donc, maintenant qu'ils sont ne fleur est t'il possible de consommer les cardes après les avoir fait blanchir ou non? Sinon que puis je en faire à part récolter les graines pour en resemer l'an prochain?
Merci pour vos précieux conseils.

Odile en Haute- Savoie

Écrit par : odile revet | 27/06/2012

bonjour, super votre site , c'est une mine de renseignements pour moi qui débute en jardinage.
J'ai laissé mes cardons monter en fleurs car à l'automne derniers ils étaient moches et rikikis et n'ai pas ceuilli les cardes.
donc, maintenant qu'ils sont ne fleur est t'il possible de consommer les cardes après les avoir fait blanchir ou non? Sinon que puis je en faire à part récolter les graines pour en resemer l'an prochain?
Merci pour vos précieux conseils.

Odile en Haute- Savoie

Écrit par : odile revet | 27/06/2012

Bonjour à Tous,
Mes meilleurs souvenirs de cardon, je les dois à mon père. Gratin de cardons dans un roux léger au jus de cabri rôti ! Et quand ce n'était pas la saison du cabri, c'était l'épaule d'agneau voire de mouton. MMMMMmmmm.
J'en ai mis dans mon jardin des Ardennes mais la croissance a été très lente (Cardon Argenté de Plainpalais) donc je ne les ai toujours pas protégés de la lumière. J'attends encore 2 semaines et je les ramène bien serrés dans de la jutte pour les mettre à la cave quelques semaines. J'espère ne pas faire une bêtise !
S'ils survivent je ferai l'expérience dégustation crue comme je l'ai lu plus haut ! et j'essaierai aussi la cuisson dans du lait !
Merci pour les idées des uns et des autres.

Écrit par : Noelle | 09/10/2012

Bonjour à tous,
Les cardons sont utilisés en cuisine marocaine.
Ma grand-mère et ma mère ajoutaient des cardons aux légumes du couscous : cela relève le goût divinement.
Si vous n'avez pas de cardons sous la main, utilisez des queues d'artichauts ou quelques artichauts coupés en 4.

rien que d'y penser, j'en bave...

serge

Écrit par : serge | 16/10/2012

Nous vivons au Mexique. C'est tout par hazard que nous avon un cardon au jardin. Votre page nous a bcp appris, mais pas assez sur le blanchiment. Les fêtes arrivent et nous aimerions bien manger ce cardon pour les fêtes. Comment faire pour qu'il devienne blanc avant?

Heinz

Écrit par : Heinz Gasser | 13/12/2012

Bonjour Heinz,

Voici ce qui est mentionné dans l'article à ce propos :

A partir de la mi-août et jusqu'aux premières gelées, il faudra "blanchir" les pieds, soit sur place, soit en les récoltant "en mottes" pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l'amertume.

Le blanchîment des pieds en place s'effectue soit par un buttage vigoureux, soit par enserrement des pétioles en les nouant par le sommet. (On peut aussi - et c'est de plus en plus fréquemment le cas - les enserrer dans du film plastique de couleur foncée. Personnellement, je n'aime pas cette dernière méthode, et je ne la pratique pas ... pour des raisons que je ne peux pas développer ici. Mais il est vrai que personnellement, je ne dois pas "gagnez ma vie" en vendant mes légumes, ce qui modifie totalement ma manière de cultiver.)

Écrit par : José | 14/12/2012

Bonjour,

En bonne Lyonnaise je souhaiterai faire un gratin de cardon à la moelle (recette de M. Bocuse) pour la St Sylvestre mais ici à Paris impossible d'en trouver ni sur les marchés ni dans les hypers.

L'un d'entre vous saurait il où je peux en trouver ?

D'avance merci

Écrit par : Domitille | 29/12/2012

Bonjour et merci pour toutes ces informations!
Mon potager étant resté à l'abandon pour cause de grossesse pathologique il y a 2 ans, mon cardon s'est resemé un peu partout... J'ai réaligné les plants au printemps dernier puis je me suis cassé la jambe. Je n'ai donc pas pu les faire blanchir et je me retrouve avec 5 ou 6 superbes touffes. Dois-je attendre le mois d'août pour les butter et pourrais-je le faire alors sur de "vieux" cardons? Merci!

Écrit par : natacha | 23/03/2013

Est-il possible de consommer les feuilles , comme je le fait avec les cardes.
Merci de votre réponse.

Écrit par : Touzé Patricia | 01/05/2013

Je ne connais pas de référence culinaire utilisant les feuilles de cardon ou d'artichaut comme ingrédient. Ni le goût , ni la structure ne doivent présenter beaucoup d'intérêt. Seules les côtes (blanchies) et les capitules ont la faveur des connaisseurs. Par contre, le chardon-marie, plante cousine, donne des feuilles excellentes et nutritivement utiles à consommer.

Écrit par : José | 02/05/2013

Bonsoir,

Avez-vous des informations sur la fève précoce d'aquitaine ,le poireau gros de rouen,le panais rond hâtif,le cardon de tours,le pois michaux de paris(ste-catherine,l'ail rougeâtre de vendée,la betterave jaune grosse ,la betterave rouge grosse?

Merci.

Jacky CHAMPHOYAUX

Écrit par : champhoyaux | 10/05/2013

Merci beaucoup pour ces précieux conseils, il y a 3 ou 4 ans j'ai acheter un sachet de graines de cardon sans trop savoir ce que ça allais donner.
depuis, chaque année de fais des bon gratins facon feuilles de bettes avec des oeufs, de la créme et des petit lardons un régal, je fais préalablement cuire mes tronçons dans de leau avec du vinaigre.
si ça intéresse quelqu'un voili voilou

Écrit par : céline | 30/07/2013

de mon temp on cultivait beaucoup le cardon qui etait un plat tres doux alors laissez nous les retruovez dans nos marcher je vie en gironde

Écrit par : latin | 23/11/2013

en kabylie en le mange dans un bon couscous a la viande de veau c'est un grand regal

Écrit par : madjid | 18/01/2014

ce que je veux connaitre es ce qu'il est bon pour les diabetiques?

Écrit par : madjid | 18/01/2014

ce que je veux connaitre es ce qu'il est bon pour les diabetiques?

Écrit par : madjid | 18/01/2014

tres interessant c est ce qui nous manque encore dans le jardin que nous avions sur la terrasse a LENS

Écrit par : DESSAINT Veronique | 18/04/2014

Délicieux ! On le propose souvent aux personnes qui viennent en Toscane !

Écrit par : Location Toscane | 16/05/2014

je le récolte moi même près de oued chelif commune de Ain Tedeles en Algérie mais attention au épines on le mange dans un ragoût ou dans le couscous

Écrit par : Ladjel | 13/07/2014

Ma mère a une plante comme ça dans son jardin, je pense donc avoir trouvé que c'est un cardon. Par contre il est plein de piquant assez longs, et donc on ne peut pratiquement pas le toucher.
Est-il quand même comestible ?

Écrit par : ETTLINGER | 26/07/2014

peu t on manger les cardons mais non blanchis des feuille couchées par tempête de pluie?

Écrit par : poulat | 04/08/2014

les cardons sont cuits dans l'eau bouillante salée ,ensuite vous les égouttés et pendant ce temps ,préparez une pâte comme pour les crêpes c'est à dire ,vous prenez 250gr de farine que vous mélangez à 2 oeufs et de l'eau avec sel et poivre et que vous laissez refroidir au frigo pendant 1h .Vous pouvez remplacez l'eau par de l'eau gazeuse et mettre les jaunes d'oeuf et les blancs en neige .ensuite vous les passer dans la pâte et les ranger côte àcôte et les frire dans l'huile sur les 2 côtés . C'est très bon et je fais cette recette à Noêl comme de coutume que j'ai appris à ma belle mère sicilienne

Écrit par : grillo | 23/10/2014

Écrire un commentaire