27/11/2008

Cuistots à 9 ans, et déjà connaisseurs du bon goût des légumes !

P1060050

Ah, ces petites galettes de potimarron ! Comme elles sentent bons !

 

Cuistots à 9 ans, et déjà connaisseurs du bon goût des légumes

 

 

Il y a, dans la banlieue bruxelloise, une école primaire de l'enseignement libre dont la directrice, dynamique, généreuse et conviviale à souhait, se préoccupe fort de la qualité alimentaire de ce que mangent ses petits protégés. Et de la réflexion à la pratique, il n'y a qu'un pas, qu'elle a résolument décidé de franchir sans attendre.

Avec son équipe enseignante très motivée, Madame Pascale veille non seulement à l'amélioration progressive des menus servis quotidiennement au réfectoire de l'établissement, mais encore à celle des conditions dans lesquelles les enfants peuvent prendre leur repas. Moins de bruit, plus de décontraction ! Au lieu de l'immense brouhaha d'un salle communautaire qui reste encore la norme dans la plupart des établissements scolaires aujourd'hui, les élèves sont répartis en groupes invités à aller déjeuner dans des locaux plus petits, à l'ambiance feutrée. Le temps de service est prolongé, de manière à ce que les enfants aient le temps d'apprécier les aliments sains et variés qui leur sont proposés, éprouver le bien-être d'une juste satiété, et finalement, amorcer un processus de digestion qui ne les "abrutisse" pas juste avant la poursuite des cours, l'après-midi.


P1060004

Vous me direz qu'il s'agit là d'une option bien simple qui, dans les idées et les connaissances actuelles, devrait s'imposer d'emblée et partout. Détrompez-vous ! Il faut un réel courage à un chef d'établissement (à plus plus forte raison dans l'enseignement libre dont la subsidiation n'est objectivement pas équitable), pour affronter toutes les chicanes administratives de mise en conformité qu'imposent les pouvoirs publics de tutelle, par ailleurs très frileux à dégager les moyens financiers qui permettraient à tous les enfants de mieux se nourrir. Résultat : un immobilisme lourd pas évident à ébranler, même lorsque l'on a les meilleures raisons d'agir.


P1060002

L'enthousiasme et les actions concrètes de Madame Pascale et de son équipe enseignante ont été remarqués à la fois par une journaliste de télévision sensible à la problématique et par notre association Les Jardins de Pomone.

C'est pourquoi nous nous sommes retrouvés tous ensemble, le 20 novembre dernier, pour une grande animation de classe axée sur l'identification et la découverte sensorielle des légumes, leur diversité insoupçonnée et leurs vertus pour nous maintenir en bonne santé.

P1060022

Sous l'oeil discret mais vigilant d'une caméra de télévision, nos cuistots en herbe - tous élèves de la classe de quatrième primaire de Madame Pascale (eh oui, la titulaire porte le même prénom que sa directrice. Est-ce un signe ?) se sont confrontés à 48 variétés différentes de légumes. Mais croyez-moi, la valeur n'attend pas le nombre des années, et - pas du tout déconcertés - ils ont démontré un  zèle et un savoir inné absolument impressionnants. La journée entière a été placée spontanément sous le signe de la bonne humeur et du partage.


P1060020

Cette animation s'est terminée par une grande distribution de légumes, chaque enfant ayant été invité à en choisir au moins trois - souvent méconnus - qu'il rapporterait à la maison pour les faire découvrir à Maman et Papa.

Grande journée d'émotions très variées pour tous les participants, mais de l'avis unanime, une véritable réussite. En bref, un vigoureux pied de nez à la "malbouffe" et aux abus de la commercialisation sans scrupules d'une trop grande part de notre alimentation.

Les images tournées avec un tact remarquable par la sympathique équipe de la RTBF (la journaliste ce prénommait aussi Pascale; alors si trois "Pascale" sur un même lieu, un même jour et pour une même cause, c'est pas un signe ...) venue sur place seront intégrées dans l'émission bien connue du vendredi soir : "C'est la vie !". La programmation est prévue en février 2009.


Bien chorophyllement vôtre


José


P1060007

 

P1060010

 

P1060019

 

P1060029

 

P1060034

 

P1060063

 

P1060032

 

P1060030

 

P1060036

 

P1060057

 






 


 

 

17:55 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Génial!!!!!! Quelle belle initiative!
A mon niveau, en tant qu'enseignante en élémentaire, je fais pas mal d'activités durant la semaine du goût car je trouve ce travail essentiel.
http://virginie92.canalblog.com/archives/2008/10/15/index.html
Même éplucher un fruit ou un légume est pour certains une découverte.
Après, les programmes lourds m'empêchent de consacrer le temps que je souhaiterais à l'hygiène alimentaire mais chaque occasion est mise à profit. Ces enfants ont de la chance! Bravo à l'équipe enseignante!

Écrit par : Virginie | 28/11/2008

Répondre à ce commentaire

Anne et José,

Quelle bonne idée !!

Les enfants sont si réceptifs, il faut en profiter pour leur inculquer de saines valeurs alimentaires. Ils ont l’air si mignons et appliqués quand ils font leur tâche.

J’imagine qu’une journée comme celle-ci doit être si satisfaisante, non ?

bises et à demain

Écrit par : Apolina | 28/11/2008

Répondre à ce commentaire

Nous aimerions bien pouvoir organiser des journées comme celle ci, mais notre association n'a pas les mêmes moyens ni la même facilité, alors a notre niveau c'est a dire plus simplement nous essayons de sensibiliser chaque fois que c'est possible nos visiteurs, avec notre jardin de Dame Lucette et notre minuscule potager des légumes oubliés...

Écrit par : eleonor | 28/11/2008

Répondre à ce commentaire

En tant que 'Grany' je vous félicite pour cette belle initiative.
Pour le vivre à la maison régulièrement, je suis persuadée que tous les enfants y ont pris du plaisir et en retiendront quelque chose. Une petite graine est semée...
A quand l'éducation des parents ?

Amicalement de la vallée

Écrit par : MTV | 28/11/2008

Répondre à ce commentaire

à Marie-Thérèse Chère et fidèle MTV,

Je crois vraiment qu'en ce domaine, ce sont le plus souvent les enfants qui mériteraient de faire l'éducation de leurs parents. Cum grano salis ...

Écrit par : José | 28/11/2008

Répondre à ce commentaire

Anne, José, Votre action est formidable et vraiment concrète. Je suis certain que vous aurez pour toujours insuflé quelque chose dans un certain nombre d'enfants. En tout cas je l'espère et l'avenir nous le dira.

Écrit par : mark | 02/12/2008

Répondre à ce commentaire

Sans Excellente initiative, dommage que tous les enfants ne puissent profiter d'un tel système.
Combien d'école à la campagne dispose d'un espace suffisant permettant un potager ?

Écrit par : Völl | 22/02/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.