21/08/2009

Visites de potagers bio à Bruxelles

José parmi ses tomates

 

Unique à Bruxelles:


Visites de potagers bio à biodiversité exceptionnelle


Mercredi 26 et dimanche 30 août, ainsi que le samedi 5 septembre 2009, venez découvrir nos potagers.

Forts du succès des journées portes ouvertes organisées l'an dernier dans le cadre de "GOÛTER BRUXELLES", nous vous proposons de venir partager une nouvelle fois notre passion avec vous.

José vous guidera dans son petit monde de légumes oubliés, rares, aromatiques et vous présentera certainement la "blonde de Laeken", une variété de laitue locale à croissance très paresseuse sauvée de la disparition, sur laquelle il veille avec tendresse.

Anne, elle, vous proposera quelques dégustations préparées avec des tomates de variétés bien goûteuses.

D’autres surprises vous attendent !

Comme l'an dernier, les visites guidées des 26 et 30 aoùt  démarreront à 14h, 15h30 et 17h.


Le samedi 5 septembre à 14h, 15h30 et 17h, nous animerons un cours pratique sur le thème :


Comment récupérer ses graines de tomates

Adresse du jour : dans la banlieue de Bruxelles, à un jet de pierre de l’Atomium (Meisestraat à l'arrière du n° 94, à côté du stade communal "Singel" à 1853 STROMBEEK-BEVER)

Si vous souhaitez être des nôtres, nous vous demandons de bien vouloir réserver votre participation + nombre d’accompagnants + jour et heure de la visite sélectionnée, en nous envoyant un e-mail : lesjardinsdepomone@hotmail.com

En avant-première, nous vous annonçons par ailleurs que Les jardins de Pomone animeront des cours de jardinage potager dans le cadre des manifestations gastronomiques de la semaine GOÛTER BRUXELLES 2009, du 21 au 27 septembre 2009. Tous les détails prochainement sur ce blog.

13/08/2009

Invitation spéciale aux blogueuses et blogueurs culinaires

Tomates multicolores dans plat noir

 

Invitation spéciale

 

Youpie ! Elles sont mûres, nos premières tomates du jardin. Et nous en profitons pour vous lancer une INVITATION à la rencontre spécialement organisée dans notre nouveau POTAGER pour les blogueuses et les blogueurs culinaires le samedi 29 août 2009 de 14 à 19 heures.

En effet, vous vous souviendrez que l'an dernier nos portes ouvertes organisées dans le cadre du grand événement culinaire "Goûter Bruxelles" (organisé par SLOW FOOD), nos potagers - classés parmi les "Laboratoires du goût" - n'avaient pas pu recevoir tout le monde. Et tout indique déjà que pour la seconde édition de cet événement - qui mobilisera joyeusement les gastronomes du 21 au 27 septembre 2009  - il n'y aura à nouveau pas assez de places disponibles pour répondre à l'enthousiasme public.

 

C'est pourquoi Anne et de Mari du Luxembourg (La dinette de Mari) ont comploté d'une rencontre spécialement réservée aux blogueuses et blogueurs le 29 août 2009 de 14 à 19 heures dans la banlieue de Bruxelles, à un jet de pierre de l'Atomium.

Mari souhaitait depuis longtemps venir nous rendre visite en compagnie de quelques blogueuses distinguées de Lorraine, telle que Cendrine (Bidouille et Tambouille). Pourquoi ne pas élargir cette rencontre à tous nos blogueurs préférés ? C'est ce que nous vous proposons, vous qui boostez votre créativité culinaire chaque jour pour séduire ceux qui veulent s'affranchir de la "malbouffe".


Chapeau José rempli de tomates

La rumeur de la rencontre courrait depuis plusieurs semaines dans les coulisses des blogs, et beaucoup se sont inscrits avant l'annonce officielle. Outre les blogueusess du Grand-Duché et de Lorraine, un important groupe de blogueuses de Picardie nous rejoindra également. Le célèbre et sympathique Chef Damien (750 gr), organisateur du Salon du Blog culinaire de Soissons, sera également présent parmi nous, emmenant avec lui Clémence (Tentations culinaires), Myriam (Chez Pupuce) ou encore  le très médiatique  Dorian (Mais pourquoi je vous raconte ça ?).

Pour vous accueillir, quelques fameuses "écaviennes" et quelques "écaviens" authentiques.

Ecaviens? Kezako? Une joyeuse association amicale spontanée de blogueurs épicuriens français et belges), notamment :

Aline

Apolina et Dominique (Bombay-Bruxelles)

Fabienne et José (Alice au pays des saveurs)

Marie-France de Vendée (Une cuillère pour papa)

Marielle et Michel (Les menus plaisirs de M&M)

Micky et Math (Le jardin des délices)

Mark et Sabine (Passion-cuisine)

et bien sûr

Anne et José (Les Jardins de Pomone)


José vous guidera dans son petit monde de légumes oubliés, rares, aromatiques et vous présentera certainement cette "blonde  de Laeken", une variété de laitue sauvée de la disparition sur laquelle il veille avec tendresse.

 Anne, elle, vous proposera quelques petites dégustations, dont plusieurs préparées avec des tomates de variétés bien goûteuses.

D'autres surprises vous attendent !

Si vous souhaitez participez à cette après-midi, nous vous demandons de bien vouloir annoncer d'URGENCE votre participation + nombre d'accompagnants, ainsi que le nom de votre blog à l'adresse suivante :

lesjardinsdepomone@hotmail.com

Les inscriptions se font uniquement par courriel et non sur le blog. Merci !

Pour des raisons logistiques bien compréhensibles, le nombre des participants est limité. Les places seront attribuées dans l'ordre chronologique des incriptions, à concurrence des places disponibles.

Entrées au potager, visites, dégustations, boissons, tout est GRATUIT.

La confirmation de votre inscription sera envoyée à votre adresse mail dans les prochains jours, accompagnée de l'adresse exacte et d'un itinéraire détaillé.

 

Au plaisir de faire plus amplement connaissance.

 

Anne & José

 

200800816 041 Tomates en salade

16:42 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (29)

02/08/2009

Vinaigre et autres recettes au POURPIER

P1080129

 

Vinaigre et autres recettes au pourpier

 

L'année dernière, José vous avait présenté le pourpier dans un billet qui reste depuis parmi les plus consultés de ce blog :

Un légume oublié : le POURPIER

P1070883 Pourpier doré

Beaucoup d'entre-vous m'avez interrogée depuis sur la préparation du pourpier au vinaigre et surtout du vinaigre au pourpier, une petite merveille condimentaire que les authentiques gourmets savent apprécier à sa juste valeur.

En cuisine, la simplicité va bien souvent de pair avec la finesse du goût. Alors, pourquoi ne pas pas nous affranchir davantage des condiments commercialisés un rien "rococo" du commerce et des mélanges saveurs souvent grossiers du fast food ? En voici un exemple à goûter et comparer.

La recette du vinaigre au pourpier que je vous propose ici est celle de mon beau-frère Stéphane, l'alter ego de Christiane, la soeur cadette de José. Outre ses dons artistiques notoires et appréciés, Stéphane est un fin gastronome et adore exercer sa créativité derrière les fourneaux. Il prépare lui-même un bon nombre des ingrédients qu'il utilise pour sa cuisine.

 

Ingrédients (pour 75 cl)


- 60 cl de vinaigre blanc d'Orléans (60 cl)
- 1 cuillère à soupe de sucre de canne liquide
- 100 gr de pourpier doré bio

Préparation

 

Lavez le pourpier. Enlevez, si besoin, les tiges trop anciennes. Bien faire sécher dans un torchon en coton.
Versez le sucre liquide dans le vinaigre, bien secouer, veillez que le sucre soit bien dissout.
Introduire les feuilles de pourpier dans la bouteille.
Attendre deux semaines avant de consommer.



Suite aux nombreux courriels que vous m'avez adressé à propos du pourpier, je profite de ce billet pour vous donnez encore quelques infos complémentaires sur son utilisation en cuisine.

  • Le pourpier supporte mal les longues cuissons. On le préfère légèrement croquant.
  • Il se prépare comme des épinards. Faites-le saisir max. 5 minutes dans un peu d'huile; il prendra un goût légèrement citronné.
  • Blanchissez-le 45 sec. dans l'eau salée, puis égouttez. Ajoutez une 1 c à S d'huile de colza, du sel, du poivre, 1 anchois désalé (idéalement trempé dans du lait pendant 15 min) puis haché, 2 gousses d'ail pilées, de la mie de pain au préalable trempée dans du lait pendant 3 min, 2 oeufs entiers. Faites gratiner au four pendant +/- 10 min; Saupoudrez avec du parmesan râpé et de la chapelure.
  • Le pourpier accompagne très bien les poissons au four, pour farcir une dorade par exemple.
  • Quel que soit le mode de cuisson utilisé, il doit être très court pour préserver le léger croquant du pourpier et lui conserver ses propriétés diététiques.
  • En salade avec un poivron assaisonné de citron et d’huile d’olive (La biodisponibilité du fer contenu dans le pourpier sera améliorée par l'abondante quantité de vitamine C contenue dans le poivron et le citron). Adoucissez cette salade, légèrement piquante, avec des tomates bien mûres et goûteuses.
  • Ou encore en salade avec des tomates-cerises, sel/poivre, jus de citron et huile de noix.
  • En potage avec du parmesan : un plat très riche en calcium (pourpier et fromage), d’autres légumes pouvant compléter l’apport en fibres, dont le pourpier n’est pas très riche (des des pommes de terre par exemple).
  • Le pourpier est riche en magnésium, pour l'équilibre neuro-musculaire, riche en fer, pour la respiration des cellules et la force des muscles, riche en vitamines et en acides gras essentiels (omega3).
  • L'alimention des femmes et et jeunes filles est souvent déficiente en magnésium, parce qu'elles ne consomment pas assez de pain et de légumes secs. Un bol de pourpier suffit à couvrir le tiers des besoins quotidiens en magnésium.
  • Profitez de la saison du pourpier pour en faire des salades santé.
  • Le Crétois - dont l'alimentation est réputée la plus équilibrée - mange beaucoup de légumes, dont le pourpier, ainsi que des noix en grandes quantités.Or, le pourpier et les noix sont de vraies mines d’acide alpha-linolénique, acide gras que notre corps ne peut fabriquer et qui est un puissant "anti-caillot", limitant ainsi le risque d’infarctus.
  • Il n'est toujours pas très facile de se procurer du pourpier, chez nous, sur les marchés. Si vous ne pouvez vous en procurer, sachez que l’huile de colza peut le remplacer pour l'apport de ce fameux acide alpha-linolénique.

La culture en pot du pourpier est possible et même facile. Je vous suggère de faire l'essai sur votre terrasse. Et oui, pourquoi pas!  Pour ce faire, utilisez idéalement un bac de 30 cm de diamètre de terre un peu calcaire et modérez les arrosages. L'excès d'eau est fatal au pourpier.

 

Bon appétit,

 

Anne

 

 

05 Pourpier doré à larges feuilles (Portulaca oleracea)

 

P1080120