15/11/2010

Cassolettes d'agneau et de légumes de saison préparées à la gueuze‏

P1120112.JPG

Recette :

Cassolettes d'agneau et de légumes de saison préparées à la gueuze‏

 

Après toutes ces semaines d'activité intense en dehors de ma cuisine - conférences, cours, démos, portes ouvertes, salons ...  - je reviens avec plaisir à mes fourneaux et à une cuisine familale simple et de saison que j'apprécie par dessus tout.

tubizeinondations.jpg

Pourtant, le contexte est morose. Après 48 heures d'averses incessantes, mon terroir brabançon est inondé par les crues spectaculaires de nos rivières, canaux et ruisseaux. La Nature se fâche. Je compatis, impuissante, au désarroi de ces braves gens dont les maisons sont sinistrées et qui ont dû se réfugier  vaille que vaille aux étages ou être évacués vers des centres d'accueil d'urgence pour passer les nuits sur des lits de camps ou des paillasses en méditant tristement sur leur soudaine infortune. J'ai presque honte d'être au chaud et d'avoir les pieds au sec.

Inondation tubize.jpg

José est allé visiter l'état de nos potagers. Pas de gros problèmes; le sol - cultivé biologiquement - absorbe bien l'eau. Il m'est revenu - rassuré et rassurant - avec un beau panier de légumes de saison plein de biodiversité. Et je me suis aussitôt lancée dans la préparation de cassolettes mijotées, délicieusement parfumées et bien chaudes. Voici  la recette qui m'a réchauffé le coeur et le corps et que je veux partager avec vous.

Les petits navets et chicons sont cuits à part et caramélisés au sucre. Pas seulement pour leur donner de la couleur, mais aussi pour neutraliser légèrement l'amertune naturelle de la gueuze tout en préservant son arôme de bière vivante.

 Le temps de cuisson adéquat est variable, selon la qualité et l'âge de la viande d'agneau. Comptez +/- 1 h 20'. Servez ce plat avec une bonne moutarde ravigotante,  et accompagnez les cassolettes d'un bon verre de gueuze. Les "pros" vous le diront également;  un plat cuisiné  à la bière se déguste idéalement avec la même bière servie en boisson.

Ingrédients

(pour 6 personnes)

  • 1 kg 1/2 d'épaule d'agneau désossée (demandez à votre boucher préféré de lever l'os. Gardez-le, vous en aurez besoin.)
  • 1/2 dl d'huile d'olive
  • sel/poivre
  • 2 oignons émincés (fin)
  • 1 éclat d'ail émincé (fin)
  • 1 c à S de farine fluide
  • 1/2 L de gueuze artisanale (ici GIRARDIN)
  • 1/2 l de fond d'agneau
  • 1 bouquet garni
  • 250 gr de petites carottes
  • 250 gr de navets tournés en forme de grosses olives
  • 450 gr de pommes-de-terre grenailles (fermes : belle de Fontenay)
  • 8 petits chicons de pleine terre (ou 4 gros)
  • 1 petit chou romanesco
  • 1 poignée de crosnes du Japon
  • 250 gr de petits choux de Bruxelles
  • 50 gr de beurre
  • 50 gr de sucre impalpable
  • 2 branches de persil plat hachées
  • qqs feuilles de sauge

 

Préparation


Commencez par nettoyer les crosnes. (Je vous renvoie vers un article précédent pour la procédure.)
Coupez l'épaule en petits morceaux égaux, faites-les dorer quelques instants dans l'huile d'olive.
Assaisonnez de sel et poivre.
Faites revenir l'ail et l'oignon; ajoutez-y la viande et les os. Saupoudrez avec la farine; mélangez bien.
Laissez suer pendant une dizaine de minutes. Ajoutez la bière et le fond. Déposez-y le bouquet garni, et portez doucement à ébullition. Faites cuire 50 min. à petits feux.
Pendant ce temps, nettoyez les légumes.
Faites cuire les chicons (= witloof ou endives de Bruxelles) et les petits navets dans une poêle avec du beurre fondu. Saupoudrez avec le sucre et faites caraméliser légèrement.
Assaisonnez.
Après les 50 min. de cuisson, ajoutez les carottes, les choux de Bruxelles et les pommes de terre.
Après +/- 12 min., ajoutez les crosnes, les choux romanesco,  les navets et les chicons.
Rectifiez l'assaisonnement. Laissez encore cuire le tout +/- 8 min.
Enlevez le bouquet garni, saupoudrez avec le persil haché. (que j'ai oublié pour la photo)
Servez chaud.

 

N'ayez pas peur des quantités; ce genre de plat est encore plus savoureux  lorsqu'il est servi le lendemain de sa préparation.

 

Bon appétit,

Anne

 

 

P1120095.JPG

P1090404 Crosne du Japon.JPG

P1100541 Navet.JPG

P1120109.JPG

 

Commentaires

Vos cassolettes donnent vraiment envie!
Très beau & appétissant.
Bonne soirée

Écrit par : Delphine H | 15/11/2010

Répondre à ce commentaire

Belle recette de saison et de terroir. Mais dis moi, sponsorisé par Girardin ou quoi?
:)

Écrit par : MARK | 15/11/2010

Répondre à ce commentaire

Chuut Mark ! Cela devait rester secret. Enfin oui, j'avoue ... "sponsorisé" par Girardin ! Mais le pauvre Pajotter, il a du emprunter de l'argent à la marchande de caricoles de la place du Sablon et déposer des casiers en garantie au Mont-de-Piété ! Nous sommes impitoyables en affaire, tu sais. Cum grano salis !

Écrit par : José | 15/11/2010

Répondre à ce commentaire

Mmmm... nous adorons ce genre de plat mijoté. Pour demain soir, j'ai aussi prévu un ragout d'agneau à ma façon, avec pdt Belles de Fontenay (j'en ai toujours à la maison), carottes, navets, choux de Bxl.
Les crosnes, j'espère en trouver samedi matin au marché.
Bisous à vous deux.

Écrit par : Marielle | 17/11/2010

Répondre à ce commentaire

ça c'est le genre de petit casseroles que j'aime beaucoup. C'est une fameuse chance d'avoir de bons légumes ainsi et ... de la Girardin en prime... mais aussi un cuistot de derrière les fagots telle que notre Anne!
Bizzzz vous deux!!!!!!

Écrit par : fabienne | 23/11/2010

Répondre à ce commentaire

Hmmmm, Anne après avoir fait ma marmelade de clémentines....je me serais bien invitée chez vous!
Très appétissant ce plat et je note la recette dans mon cahier à spirale!

Bisous et merci pour ton mot de réconfort sur FB

Écrit par : annabelle | 28/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.